L’ex-présidente de Miss Belgique est décédée

Cécile Muller, qui a présidé le comité du concours de beauté de 1969 à 2005, mais aussi été administratrice du Théâtre de Poche à Bruxelles, a succombé mardi à une hémorragie cérébrale. Elle avait presque 82 ans.

Anne Lardinois, la fille de Cécile Muller, a confirmé à l’agence de presse Belga que sa mère est décédée mardi matin des suites d’une hémorragie cérébrale. Elle avait été hospitalisée lundi soir à Bruxelles, mais a sombré dans le coma. Ses obsèques auront lieu vendredi prochain.

Née fin juillet 1930, Cécile Muller aurait eu 82 ans dans un peu plus de deux semaines. Elle avait été l’épouse du comédien et metteur en scène Richard Muller. Sa propre carrière avait débuté comme libraire. Un métier qu’elle exerçait pendant 17 ans.

En 1969, elle rejoignait le comité du concours de beauté Miss Belgique et assurait la présidence du comité national jusqu’en 2005. Selon sa fille, Anne Lardinois, le coup d’éclat de Cécile Muller aura été « d’avoir réussi en télévision une association entre les chaînes RTL et VTM pour l’élection, seul événement à toucher en soirée la Belgique entière ».

Après avoir cédé en 2005 le présidence du comité, Muller (photo) n’a plus été active professionnellement. La présidente actuelle du comité de Miss Belgique, Darline Devos, décrit Cécile Muller comme « une femme très forte et charismatique. Je pense qu’elle a fait grandir Miss Belgique. Elle ne considérait pas le concours comme une entreprise, mais comme son bébé. C’est pour cela qu’elle a eu tant de difficulté à céder sa place ».

Cécile Muller a lancé des Miss qui sont devenues célèbres par la suite (notamment dans les médias flamands), comme Goedele Liekens, Lynn Wesenbeek, Anne De Baetzelier, Stéphanie Meire, Ilse De Meulemeester, Véronique De Kock, Dina Tersago et Ann Van Elsen.