Le prix des logements augmente à nouveau

Au cours du 2e trimestre de cette année, le prix moyen des maisons en Belgique a connu une hausse de 2,7%, après une brève diminution de 2,3% au 1er trimestre. La tendance générale reste donc à la hausse, surtout à Bruxelles. C’est ce qu’indique le Baromètre des notaires.

Si l’on en croit le Baromètre des notaires, publié mardi, le marché immobilier belge a résisté au deuxième trimestre de cette année, malgré un contexte économique difficile. Ainsi, le nombre de transactions immobilières est resté élevé entre avril et juin, et le prix moyen des maisons est reparti à la hausse.

Au deuxième trimestre, ce prix moyen a en effet augmenté de 2,7%, alors qu’il avait connu un léger repli de 2,3% entre janvier et mars derniers. La tendance générale de prix à la hausse en Belgique se confirme donc.

Une maison coûte actuellement en moyenne 228.525 euros, contre 222.434 euros au 1er trimestre 2012. « Cette augmentation correspond à l’évolution moyenne de l’inflation (+2,6%) et s’assimile à une stabilisation dans le nord et le sud du pays. Bruxelles fait exception », explique la Baromètre des notaires. Les prix ont en effet particulièrement augmenté dans la Région capitale.

Ainsi, le prix moyen d’une habitation à Bruxelles a augmenté de 7,9% par rapport aux trois premiers mois de 2012, alors que la hausse est de 3,1% en Flandre et de 2,6% en Wallonie.

Pour les appartements, le prix moyen se stabilise en Belgique depuis avril, et passe de 198.372 à 198.782 euros, soit une hausse de 0,2%. Là aussi, les différences régionales sont grandes. Alors que le prix moyen d’un appartement a baissé de 2,7% en Flandre, il a augmenté de 5,3% en Wallonie et de 9,2% à Bruxelles.