Courtrai chasse les jeunes avec de la musique classique

En diffusant de la musique classique dans le parc du Béguinage, les autorités de la ville de Flandre occidentale espèrent faire fuir des jeunes qui y trainent et causent des désagréments, et en même temps y attirer d’autres citoyens. Une première en Belgique, alors que des initiatives similaires existent déjà à l’étranger.

Des haut-parleurs seront installés dès la semaine prochaine dans le parc du Béguinage, au centre de la ville de Courtrai. De la musique classique sera ainsi diffusée pendant la journée dans le parc, « pour créer un ambiance agréable », explique le bourgmestre de la ville de Flandre occidentale, l’ancien ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V, photo). Des tables et des bancs pour pique-niquer seront d’ailleurs aussi installés.

Mais le collège communal ne cache pas qu’il part du principe que les jeunes apprécient moins la musique classique et que cette initiative sera aussi un moyen à peine déguisé pour tenter de faire fuir des groupes de jeunes qui trainent souvent dans le parc et y causeraient certaines nuisances. « Si, en diffusant de la musique classique, les désagréments disparaissent aussi, c’est ça de pris », ajoutait effectivement Stefaan De Clerck.

L’idée n’est pas totalement neuve. Des initiatives similaires existent en effet déjà en France, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie. Pour la Belgique, c’est par contre une première. Les autorités de Courtrai espèrent ainsi attirer aussi davantage de citoyens plus âgés dans le parc historique.