La météo gâche même les soldes

Selon les organisations d’indépendants Unizo et SNI, les ventes en cette période de soldes se portent moins bien que prévu. Après une première semaine positive, les soldes d’été ont connu un rythme plus modéré. Le mauvais temps des derniers jours n’est sans doute lié à ce constat.

Les soldes ont connu un bon début cette année avant de se tasser un peu ces derniers jours, explique Luc Ardies, d'Unizo. Un sondage des membres des secteurs des chaussures, des vêtements et de la maroquinerie révèle que le chiffre d'affaires est tout de même un peu meilleur cette année que l'an dernier. "On ne parle pas ici de hausse de plus de 5%, mais bien de quelques pour cent", précise M. Ardies.

Même son de cloche au Syndicat neutre pour indépendants (SNI) où après avoir consulté 358 commerçants d'articles de mode, il ressort que le chiffre d'affaires a augmenté de 1% par rapport aux deux premières semaines de soldes d'été de 2011.

Avant le début de cette période, les commerçants d'articles de mode s'attendaient à réaliser pour l'ensemble de la période une augmentation du chiffre d'affaires de 2,5%. Les soldes d'été 2011 s'étaient clôturés avec une hausse de 0,5%.

Les deux organisations estiment que le mauvais temps peut en partie expliquer une deuxième semaine de soldes plus calme. Mais malgré ce temps instable, les articles typiques d'été se vendent bien, relève le SNI.