Jurgen Ceder se retire de la liste N-VA à Dilbeek

Dans une lettre ouverte adressée à son parti, Jurgen Ceder annonce qu’il ne figurera plus sur la liste N-VA à Dilbeek, où il occupait la sixième place en vue des élections communales du 14 octobre. Le président de la N-VA, Bart De Wever dit regretter cette décision.

Jurgen Ceder est un ancien membre actif du Vlaams Belang. Il a siégé durant 17 ans au sénat où il était chef de groupe du parti d’extrême droite.

Il avait aussi joué un rôle primordial lors de l’élaboration du plan en 70 points du Vlaams Belang. Un plan aux relents racistes avec lequel le parti a même pris ses distances depuis.

L’an dernier il avait rompu avec le Vlaams Belang et avait rejoint la N-VA début juillet, un transfert qui avait fait beaucoup de bruit non seulement dans les médias, le quotidien De Morgen rappelant le passé violent de Jurgen Ceder mais aussi dans les rangs même de la N-VA.

"Pourquoi faire entrer des personnes ayant un passé d’extrême droite ? Nous n’avons pas besoin d’eux" déclaraient de plus en plus de militants de la N-VA déplorant l’arrivée massive d’ancien membres du Vlaams Belang.

"Eviter de causer des dégâts à la N-VA"

Dans une lettre ouverte publiée ce lundi matin sur le site du parti, Jurgen Ceder explique qu'il a pris seul cette décision, qu'il a même dû le demander à plusieurs reprises avant que la direction du parti nationaliste n'accepte finalement de le laisser partir.
Jurgen Ceder dit "vouloir éviter que sa présence sur la liste soit utilisée comme arme pour causer des dégâts à la N-VA".
L'homme reste cependant membre de la N-VA. Bart De Wever, le président de la N-VA, regrette mais accepte sa décision.