Notre dette publique a grossi de 20 milliards

En l’espace d’une année, le montant total de la dette publique belge a presque augmenté de 20 milliards d’euros et dépasse ainsi pour la première fois depuis 2004 les 100% du produit intérieur brut (PIB), indiquent les nouveaux chiffres du bureau européen de statistiques Eurostat.

Les nouvelles statistiques d’Eurostat publiées lundi indiquent qu’à la fin du premier trimestre 2012 le ratio de la dette publique par rapport au produit intérieur brut dans la zone euro s’est établi à 88,2%, contre 87,3% à la fin du 4e trimestre 2011. Pour l’ensemble de l’Union européenne, le ratio atteignait 83,4%, contre 82,5% au dernier trimestre 2011.

A la fin du mois de mars dernier, les ratios de la dette publique par rapport au PIB les plus élevés ont été constatés en Grèce (132,4%), en Italie (123,3%), au Portugal (111,7%) et en Irlande (108,5%). Les ratios les plus faibles ont été observés en Estonie (6,6%), en Bulgarie (16,7%) et au Luxembourg (20,9%).

La dette publique belge atteignait quant à elle 101,8% du PIB à la fin du premier trimestre 2012, ce qui représente une hausse de 2,4% en un an. Fin mars 2012, la dette publique s’élevait ainsi à 377 milliards d’euros. La part des prêts intergouvernementaux - accordés dans le cadre de l’aide financière apportée à certains Etats membres - représentait pour la Belgique 1,1% du PIB.