Un bébé abandonné par sa mère à Anvers

La mère du nouveau-né abandonné mardi soir à l'asbl anversoise "Moeders voor Moeders", a remis celui-ci en mains propres à une collaboratrice de l'association, a déclaré mercredi le parquet d'Anvers, ajoutant qu'une enquête avait été lancée afin de découvrir l'identité de la mère présumée de l'enfant. L'enquête devra maintenant montrer si un délit a accompagné cet acte d'abandon

Le nouveau-né, un garçonnet en bonne santé, a vu le jour lundi ou mardi. Vu qu'il n'y a actuellement aucun élément tendant à montrer que l'enfant court un danger, il n'a pas été demandé au juge de la jeunesse de prendre des mesures particulières de protection le concernant.
 

Le garçonnet, qui n'a pas encore reçu de prénom, aura "De Kleine" (Le Petit) comme nom de famille, comme ses prédécesseurs. La présidente du CPAS d'Anvers, Leen Verbist, sera sa tutrice, conformément aux accords.
La police a ouvert une enquête pour découvrir l'origine du bébé. Le tiroir à bébé qui a été installé depuis 12 ans avait déjà recueilli deux enfants, en 2007 et 2009. Les deux enfants ont depuis été adoptés.
 

Adriaan De Kleine

Le nouveau-né a été provisoirement baptisé "Adriaan De Kleine" et sera accueilli par Good Engels, le Centre de soins à l'enfant et de soutien à la famille du CPAS d'Anvers. Les services d'adoption ont entre-temps déjà débuté la recherche d'une famille adoptive, qui pourra faire peu à peu connaissance avec l'enfant dans les prochaines semaines.