Les intempéries de la nuit font des dégâts

A la suite des pluies violentes et des orages qui ont traversé la Belgique vendredi soir et dans la nuit de vendredi à samedi, des dégâts ont été recensés dans plusieurs provinces. Ainsi à Aalter (Flandre orientale, photo) et à Heuvelland (Flandre occidentale), mais aussi dans le Limbourg, la pluie a provoqué des inondations. Des scouts flamands ont dû être évacués en deux endroits, en provinces de Namur et du Luxembourg.

Alors que les festivals musicaux Sfinks, Suikerrock et Tomorrowland semblent avoir été épargnés dans l’ensemble, ce vendredi soir, par les pluies violentes qui ont traversé la Belgique, certaines communes se sont retrouvées les pieds dans l’eau.

Ainsi à Aalter (Flandre orientale), la prairie utilisée comme parking pour les fêtes de moisson locales a été transformée en terrain de boue. Les voitures qui y étaient garées ne sont plus parvenues à en sortir qu’avec l’aide d’un tracteur. « 25 litres d’eau par mètre carré en une demi-heure. C’est énorme ! », expliquait le bourgmestre Patrick Hoste. « Heureusement, la moitié des personnes venues aux fêtes étaient déjà parties. Il n’y a pas eu de mouvement de panique ». Et les services de secours sont arrivés rapidement sur place.

Dans diverses communes de Flandre occidentale, des caves se sont retrouvées inondées vendredi soir et les pompiers ont reçu des dizaines d’appels. Ce fut notamment le cas dans la commune de Heuvelland, mais aussi dans celle de Zonnebeke, où une rivière menaçait de sortir de son lit. Les pompiers ont cependant pu contenir les eaux.

Dans le Limbourg, les pompiers de Tongres ont été massivement mobilisés peu après minuit, pour gérer des inondations provoquées par les violents orages. Des caves et des rues se sont retrouvées sous eau. Des dégâts matériels ont été enregistrés dans les communes de Mal, Nerem et Russon.

Des dizaines de scouts évacués

Une dizaine de scouts originaires d’Anvers et âgés de 14 à 16 ans, qui effectuaient un camp en province de Namur, ont vu leurs tentes inondées dans la nuit et ont finalement été relogés dans une salle du village de Rienne (Gedinne).

Le camp comptait une centaine d’enfants de 6 à 18 ans. Les responsables ont demandé que le reste du campement ne soit pas évacué par les pompiers. « Les tentes sont en toute sécurité. Et il était prévu que le camp se termine ce week-end », a précisé le commandant des pompiers de Gedinne.

A Virton, en province de Luxembourg, c’est une centaine de scouts qui ont dû être évacués. Ils effectuaient un camp dans les localités de Montquitin, Torgny et Virton, et ont finalement été hébergés dans une école de Harnoncourt et un centre sportif à Virton.

La Protection civile et la Croix Rouge sont arrivées sur place pour secourir les scouts. Aucun d’entre eux n’a été blessé.