Didier Reynders en Inde et au Bhoutan

Le ministre des Affaires Etrangères (photo principale) est arrivé ce dimanche à Thimphu, la capitale du Bhoutan, pour une visite de deux jours, pendant laquelle il rencontrera le souverain et les plus hautes autorités du pays, mais installera aussi le premier consul honoraire belge. Après son bref séjour au Bhoutan, le chef de la diplomatie belge est à nouveau attendu en Inde, où il vient de faire une visite de plusieurs jours.

Avant son arrivée au Bhoutan, ce dimanche, le ministre Reynders (MR) a effectué une visite de travail de plusieurs jours en Inde, au cours de laquelle le chef de la diplomatie belge a notamment rencontré le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Textiles, Anand Sharma, ainsi que le ministre des Chemins de Fer Mukul Roy, et l’ancien ministre Dr. Karan Singh, maintenant commissaire général pour l’Inde de la 24e édition du festival belge Europalia, qui sera consacré à l’Inde (octobre 2013 à janvier 2014).

Avec le ministre Sharma, Didier Reynders a discuté des relations bilatérales économiques et de secteurs d’actions communes des deux pays, comme l’infrastructure portuaire et ferroviaire, le domaine pharmaceutique, et le management hospitalier, mais aussi une gestion urbaine durable, le traitement des déchets et la mobilité. Une mission du Prince Philippe de Belgique en Inde est prévue pour la fin de l’an prochain, a indiqué Didier Reynders à l’agence de presse Belga.

A New Delhi, le chef de la diplomatie belge a donné une conférence sur l’avenir de l’euro. Didier Reynders a aussi inauguré le nouveau siège indien de la société yproise Picanol (photo), leader mondial dans la fabrication de métiers à tisser.

Premier consul honoraire belge au Bhoutan

Pendant les deux jours de sa visite au Bhoutan, Didier Reynders rencontrera notamment le souverain et les plus hautes autorités du pays. Il installera aussi le premier consul honoraire belge depuis l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, en 2009.

Le ministre des Affaires Etrangères retournera ensuite à New Delhi, mercredi, pour y rencontrer son homologue indien le ministre Krishna. Ils évoqueront notamment la situation en République démocratique du Congo (photo), où est déployé un important contingent des casques bleus indiens.

Lors de la visite de Didier Reynders, la presse indienne a aussi souligné que des négociations étaient en cours depuis 2007 entre New Delhi et l’Union européenne pour la conclusion d’un accord de libre-échange. L’Union est le premier partenaire commercial de l’Inde, avec des échanges bilatéraux annuels avoisinant 77 milliards d’euros. Et l’Inde figure en 9e position des partenaires commerciaux de l’Union européenne.