Hasselt commémore le drame du Pukkelpop

Des centaines de personnes a rendu hommage, ce dimanche à Hasselt (Limbourg), aux victimes de la tornade qui s’est abattue le 18 août 2011 sur le festival musical limbourgeois. Cinq personnes y ont finalement laissé la vie. Un monument au souvenir a été inauguré, tandis que des survivants témoignaient du drame.

Le 18 août dernier, premier jour du festival musical annuel Pukkelpop à Kiewit (près de Hasselt), des violentes intempéries s’abattaient subitement et brièvement sur la grande prairie du festival, emportant des tentes et faisant tomber des arbres et poteaux. Le bilan était lourd : 5 morts, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

Ce dimanche après-midi, une cérémonie de commémoration avait lieu sur la prairie du Pukkelpop, à Kiewit. Des festivaliers et des personnes qui voulaient soutenir les victimes du drame y ont assisté par centaines, recevant une rose blanche à l’entrée du terrain. Des survivants de la tornade ont apporté leurs témoignages.

Les proches des victimes de la catastrophe naturelle s’étaient déjà rendus dans la matinée à Hasselt, pour assister dans l’intimité à une cérémonie d’inauguration d’un monument du souvenir (photo), qui restera en permanence non loin du terrain du Pukkelpop. Il représente un des nombreux panneaux de signalisation des différents podiums et tentes qui sont installés chaque année dans l’enceinte du festival musical limbourgeois.

Une équipe de psychologues était prête à soutenir moralement des participants, qui auraient éventuellement été trop touchés par la cérémonie. Celle-ci était accompagnée de musique, interprétée notamment par Stijn Meuris, qui préside le Fonds de soutien aux victimes du Pukkelpop.

La bourgmestre de Hasselt, Hilde Claes, a indiqué que le drame de l’an passé avait été analysé en profondeur. « Tout a été fait pour garantir la sécurité à l’édition 2012 du festival. Nous avons pris des mesures particulières, notamment pour l’évacuation éventuelle de la prairie et pour la stabilité des tentes. Un nouveau plan d’évacuation et d’urgence a été élaboré, pour garantir tous les aspects de la sécurité ».

Hasard du calendrier, le festival musical Dicky Woodstock aux Pays-Bas a été bouleversé ce week-end par de violentes intempéries, qui ont notamment couché une grande tente (photo). Quinze personnes ont été blessées.

Les images de la tente qui s’écroule ressemblaient très fort à celles de la tornade s’abattant sur le Pukkelpop il y a presqu’un an.