Les kayakistes belges n'iront pas en finale

Les kayakistes Olivier Cauwenbergh et Laurens Pannecoucke ne sont pas parvenus à se hisser en finale du kayak biplace (K2) en ligne sur 1000 m mètres, lundi aux Jeux Olympiques de Londres. Ils ont pris la 5e et dernière place de la seconde demi-finale disputée à Eton Dorney. Ils disputeront la finale B et peuvent espérer terminer au mieux 9es.

Cauwenbergh-Pannecoucke, 4es des Mondiaux en 2011, ont longtemps occupé la 2e position en demi-finale derrière les champions du monde slovaques Peter Gelle et Erik Vlcek. Ils ont toutefois craqué dans les 250 derniers mètres laissant passer les bateaux russe, portugais et danois.

Cauwenbergh et Pannecoucke ont signé le temps de 3:15.655, les Slovaques s'imposant en 3:12.690. Seuls les trois premiers rejoignaient la finale.
Ils avaient été renvoyés en demi-finales après avoir pris le matin la 4e place en séries qui qualifiaient uniquement le vainqueur de chacune des deux séries en finale
 

"Ils ne pouvaient pas faire mieux"

"Ils se sont rapidement rendus compte qu'ils ne pouvaient pas faire mieux", explique le coordinateur topsport pour le kayak, Chris Vermeulen.

"Deux courses en septante minutes n'est pas simple pour de jeunes athlètes, mais ils ne veulent pas se cacher derrière cette excuse. Ils ont avoué qu'ils manquaient de puissance lors du sprint final contre leurs redoutables adversaires. Ils ne pouvaient pas faire mieux. Ce temps de 3 minutes 15 est un très bon chrono vu les circonstances météorologiques. Ils n'avaient cependant pas les moyens de lorgner une troisième place lors de l'autre course. Sept des dix bateaux ont fini en deux secondes. Ce serait ridicule d'enlever du crédit à ces deux jeunes maintenant.

Chris Vermeulen est convaincu qu'Olivier Cauwenbergh et Laurens Pannecoucke peuvent encore réaliser une belle performance pour la finale B. "Une dixième place face à cette concurrence ne doit pas être dénigrée et représente un pas en avant dans leur carrière. Les deux kayakistes ont déjà compris qu'ils devaient se concentrer là-dessus."
La finale B aura lieu mercredi. Après cela, le duo Cauwenberg-Pannecoucke participera encore aux courses de K2 200m.