JO: Hellebaut et le relais belge en finale

Aux Jeux Olympiques de Londres, Tia Hellebaut (photo principale) s’est facilement qualifiée ce jeudi matin pour la finale du saut en hauteur, grâce à un sans-faute et une barre franchie à 1m93 à son premier essai lors des qualifications. La finale sera disputée samedi dès 20h. Le relais belge du 4x400m - composé de Niels Duerinck, Jonathan et Kevin Borlée et Antoine Gillet - a terminé quatrième de la première série des qualifications. Il a finalement été repêché pour la finale, grâce à son 6e temps sur les 16 pays engagés. La finale aura lieu vendredi à 22h20.

Après avoir fait l’impasse sur les deux premières barres (à 1m75 et 1m80) au début de l’épreuve des qualifications du saut en hauteur, ce jeudi matin à Londres, la championne olympique de Pékin a facilement franchi 1m85, 1m90 et 1m93, dès son premier essai. Tia Hellebaut est ainsi qualifiée pour la finale du saut en hauteur, où elle avait décroché l’or il y a 4 ans.

Quatorze athlètes avaient, comme la Belge, réussi à sauter 1m93, mais certaines seulement à leur 3e tentative. Seules les 12 premières accédaient à la finale. Avec une hauteur limite de qualification de 1m96, la plupart des concurrentes ont décidé de ne pas sauter cette hauteur supplémentaire et ont attendu que les dernières au classement provisoire manquent leurs trois essais à 1m96. L’Allemande Ariane Friedrich et la Grecque Adonia Steryiou ont raté leurs essais et les 12 autres se sont donc qualifiées d’office.

Aux côtés de Hellebaut (photo, avec Kim Clijsters), on retrouvera notamment en finale, samedi soir, l’Espagnole Ruth Beitia, la Russe Anna Chcherova, la Suédoise Emma Green et l’Américaine Chaunte Lowe.

A l'issue des qualifications, l'athlète belge affirmait s'être sentie très bien ce jeudi, "c'était très facile aujourd'hui. Je sens que je suis bien reposée. J'espère pouvoir sauter avec le même sentiment samedi. Je devrais alors atteindre mon but: sauter 2 mètres de hauteur".

Repêchée au temps, la Belgique en finale du 4x400m

Premier du quatuor belge à courir 400 mètres, Niels Duerinck a pris un modeste départ dans le couloir 4 et a passé le relais en dernier à Jonathan Borlée. Celui-ci a réussi à remonter quatre concurrents pour revenir à la 4e place de la première série des qualifications.

Mais Antoine Gillet n'a pu conserver cette position et s’est laissé devancer, rendant la tâche très difficile à Kevin Borlée, qui courait le dernier 400 mètres en une dernière ligne droite impressionnante de puissance. Les Belges terminaient finalement quatrièmes de leur série, derrière Trinité-Tobago, la Grande-Bretagne et Cuba. Ils effectuaient leur parcours en 3 minutes 1 seconde et 70 centièmes, ce qui est plus de 2 secondes du record de Belgique (2 :59.37).

La deuxième série ne courant guère plus vite que la première, le relais belge effectuait finalement le 6e temps sur les 16 pays engagés et était repêché pour la finale. Seuls les trois premiers pays de chacune des deux séries vont en effet automatiquement en finale, les deux autres meilleurs temps se qualifiant aussi pour la course aux médailles. Cette dernière aura lieu ce vendredi en fin de soirée.

A l'issue de la course relais, les frères Borlée se déclaraient contents que la Belgique soit en finale du 4x400m, expliquant que la compétition avait été très serrée dans leur série et qu'ils avaient beaucoup de chance de n'être pas tombés et de n'avoir pas perdu leur relais, comme ce fut le cas d'autres équipes nationales.