Les communes retardent le paiement de factures

Les communes de Flandre attendent toujours plus longtemps avant de payer leurs factures. Une enquête menée par le bureau d’études Graydon à la demande de l’Union des entrepreneurs indépendants (Unizo) révèle en effet qu’au cours du trimestre écoulé, les communes ne se sont acquittées que de 40% de leurs factures à temps. L’an dernier, quelque 72% des factures communales avaient encore été payées à temps. L’Unizo appelle donc les administrations communales à faire preuve de plus de ponctualité.

Quelque 35% des factures communales ont été payées le trimestre dernier avec plus de 90 jours de retard. En 2011, par contre, seulement 4% des factures avaient été payées par les administrations communes avec autant de retard. Les plus mauvais payeurs seraient les communes de Roulers (Flandre occidentale), Turnhout (province anversoise) et Bruges (Flandre occidentale). Les communes de Hasselt (Limbourg), Anvers et Louvain (Brabant flamand) comptent par contre parmi les meilleurs élèves en la matière.

L’Union des entrepreneurs indépendants appelle les communes à s’acquitter à temps de leurs factures - c’est-à-dire endéans les 30 jours -, comme le prescrit une directive européenne.

« Les retards de paiements peuvent entraîner des problèmes de liquidités chez les entrepreneurs. Par contre, si les factures sont payées à temps, les entrepreneurs se montrent d’autant plus confiants ».

L’Union des villes et communes flamandes (VVSG) estime également que les communes ont tout intérêt à s’acquitter à temps de leurs factures. « Pour les administrations communales, il est important de payer les factures endéans le laps de temps convenu. Elles risquent sinon d’être considérées comme des partenaires peu fiables », affirme Jan Leroy. « Ce qui aura pour conséquence que lors de prochains contrats, livraisons ou services des prix plus élevés seront réclamés aux communes, en y incluant une longue attente de paiement. Ou alors les entrepreneurs qu’on a fait attendre ne voudront plus travailler pour la commune qui paie avec du retard, ce qui va réduire la concurrence », conclut la VVSG.