JO : les Red Panthers battent les USA

L’équipe nationale belge féminine de hockey sur gazon (classée 16e mondiale) a pris ce vendredi la 11e place du tournoi olympique, après avoir battu les Etats-Unis 2-1 dans leur match final à la Riverbank Arena. Jusque-là, les Red Panthers n’avaient fait que match nul ou perdu leurs matchs. En kayak, les Belges Maxime Richard et le duo Olivier Cauwenbergh - Laurens Pannecoucke ne se sont pas qualifiés pour la finale A de leur discipline et disputeront la finale B samedi. Et puis Brian Ryckeman a terminé 16e la compétition olympique des 10 km nage en eau libre.

Après avoir perdu ses matchs contre les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et la Corée du Sud, et avoir fait match nul contre la Chine et le Japon ces deux dernières semaines, l’équipe nationale belge féminine de hockey sur gazon a remporté ce vendredi matin son dernier match, sui l’opposait aux Etats-Unis, par 2-1.

Les Red Panthers prennent ainsi la 11e place du tournoi olympique de hockey, devant les Etats-Unis. Les Belges n’étaient pourtant pas favorites face aux USA (10e au classement mondial), mais sont parvenues à s’imposer grâce aux buts d’Alix Gerniers et de Gaëlle Valcke.

Charlotte De Vos, capitaine des Red Panthers, a estimé "avoir appris énormément" durant ce tournoi olympique. "Nous étions prêtes mentalement. Nous étions préparées à l'éventualité de devoir être menées au score. Nous avons abordé chaque match avec l'objectif de réaliser une performance et on a montré que l'on pouvait rivaliser. Notre objectif au début du tournoi était de prendre cette 11e place. On a appris énormément, c'est très bien pour les prochaines années. On voulait vraiment cette victoire contre les Etats-Unis. C'est notre premier succès, et on en est vraiment très heureuses".

Eau libre : Brian Ryckeman termine 16e

Brian Ryckeman n'aura pas réussi à offrir une quatrième médaille olympique à la Belgique, ce vendredi. L'Ostendais de 28 ans, champion d'Europe en titre sur 25km en eau libre, était considéré comme un candidat au top 5. Mais il a déçu sur le lac londonien de la Serpentine.

Il terminait en effet à la seizième place du 10 km en eau libre, en 1 heure 51 minutes et 27 secondes, soit avec une minute et demie de retard sur le vainqueur, le Tunisien Oussama Mellouli.

Kayak : pas de finale A pour les Belges

Maxime Richard (photo) n'est pas parvenu à se qualifier pour la finale du kayak monoplace en ligne sur 200 m, ce vendredi à Londres. Le kayakiste belge de 24 ans a terminé 7e de la seconde demi-finale en 37.029 sur le plan d'eau d'Eton Dorney. Or seuls les quatre premiers de chacune des demi-finales sont qualifiés pour la finale A.

Finalement, Maxime Richard a signé le 13e temps des 16 engagés. Il disputera samedi matin la finale B, pour les places 8 à 16.

Et les kayakistes Olivier Cauwenbergh et Laurens Pannecoucke ne sont pas non plus parvenus à se qualifier pour les demi-finales du kayak biplace (K2) en ligne sur 200 m, ce vendredi. Le duo belge a terminé 7e de la seconde série en 35.297, le dernier chrono et disputera samedi la finale B (places 9 à 12). Seuls les cinq premiers de chaque série étaient qualifiés pour les demi-finales.

Olivier Cauwenbergh (25 ans) et Laurens Pannecoucke (24 ans) avaient également disputé le K2 1000 m à Londres et terminé 2e de la finale B mercredi, soit une 10e place finale.