Meurtre de Priscilla: les 3 suspects en aveux

Trois personnes ont été interpellées jeudi matin dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Priscilla Sergeant, 14 ans, d'Huizingen. La jeune fille avait été retrouvée morte par étouffement le 20 juillet dernier dans un champ à Dworp. Son voisin de 41 ans et deux voisins mineurs d'âge sont passés aux aveux selon le parquet de Bruxelles.

L’homme a été arrêté jeudi matin, avec deux mineurs âgés de 16 et 12 ans. Les trois suspects ont avoué être impliqués dans l'affaire, mais l'instruction devra éclaircir leurs rôles respectifs. 

Le voisin et les deux mineurs sont les trois dernières personnes à avoir vu Priscilla, le jeudi 19 juillet, au domicile du principal suspect. La jeune fille a été retrouvée morte le jour suivant dans un champ à Dworp (Tourneppe). Elle ne semblait pas avoir été violée, mais avait de graves blessures à la tête et est morte étouffée.

Le voisin était rapidement apparu dans le collimateur des enquêteurs, car il avait modifié à plusieurs reprises sa version de sa dernière rencontre avec la jeune fille. Deux perquisitions approfondies ont été menées chez lui et la police a également saisi son véhicule. Le garçon de 16 ans a également été approché par les enquêteurs. Il avait lavé la voiture du voisin, intérieur et extérieur, à la suite de la découverte du corps.

Selon des sources proches de l'enquête, l’homme de 41 ans aurait reconnu avoir transporté le corps de l'adolescente jusqu'à Tourneppe, mais nie toujours être responsable de sa mort. Il aurait été témoin du fait que les deux garçons harcelaient Priscilla et se serait régulièrement interposé. Il serait ensuite parti et, quand il est revenu, Priscilla aurait déjà été morte.

Ce vendredi, le parquet de Bruxelles a indiqué que les trois suspects étaient passés aux aveux. Il a confirmé leur mise sous mandat d'arrêt. Les deux mineurs d'âge ont été placés dans un centre fermé pour jeunes.