Leonard Cohen refuse le titre de docteur honoris causa à Gand

"Leonard Cohen nous a rapidement fait savoir que c'était très gentil de notre part mais que ce n'était pas nécessaire", explique le bourgmestre de Gand, Daniël Termont (SP.A) aux quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

Le compositeur-interprète canadien a clôturé la semaine dernière sa tournée mondiale "Old Ideas" à Gand, où il a donné 5 concerts sur la place Saint-Pierre. Mais si ses prestations furent couronnées de succès, le projet de lui attribuer le titre de docteur honoris causa a dû être rapidement mis entre parenthèses.

Paul Van Cauwenberge, le recteur de l'université de Gand (UGent), regrette la décision de l'artiste. "J'aurais été extrêmement fier de pouvoir l'ajouter à notre galerie d'honneur. Sa contribution en tant que poète et auteur est énorme."
Ce qui pour Bob Geldof, Kofi Annan et Desmond Tutu fut un véritable honneur, n'émeut guère par contre l'artiste Leonard Cohen.