KBC se joint à la plainte contre Facebook

KBC Asset Management s'est joint à la plainte collective déposée contre Facebook. Les plaignants estiment que le géant des réseaux sociaux a mal informé les investisseurs. Le groupe bancaire KBC a perdu près d'un demi-million de dollars à cause de la débâcle boursière subie par Facebook. La banque espère réussir à récupérer de l'argent via la justice, peut-on lire mercredi dans De Standaard et Het Nieuwsblad.

Le cours de l'action de Facebook a perdu la moitié de sa valeur depuis son entrée en bourse le 18 mai.

Selon des données fournies par la banque à l'organisme américain de contrôle des marchés financiers, la SEC, deux fonds de placement de KBC détenaient fin juin 23.600 actions Facebook. Si KBC a acheté ces actions lors de l'entrée en bourse et les détient encore aujourd'hui, alors le groupe bancaire a perdu environ 440.000 dollars (350.000 euros) en trois mois.
KBC a décidé d'essayer de récupérer au moins une partie de l'argent perdu devant les tribunaux. KBC Asset Management s'est joint à la plainte collective déposée contre Facebook. Les plaignants estiment que Facebook a mal informé les investisseurs.