L'usine Volvo de Gand réduit son nombre d'équipes

Le constructeur automobile Volvo Cars situé à Gand va supprimer jusqu’à fin septembre huit équipes pour pouvoir faire face au recul de la demande qui affecte toute l’industrie automobile en Europe.

Le patron de l’usine d’assemblage de Gand Geert Bruyneel souligne que l’entreprise tourne toujours au maximum de ses capacités, mais n’exclut pas une baisse de la production après septembre.

Lors d’une conseil d’entreprise extraordinaire les syndicats ont été averti lundi qu’une équipe de nuit serait supprimée lors de la dernière semaine d’août, en septembre, ce sont trois équipes travaillant les jours fériés qui passeront à la trappe ainsi qu’une équipe du lundi.
"Nous examinons la situation semaine par semaine" a ajouté Geert Bruyneel. Nous agissons de la sorte parce que nous sommes confrontés à une diminution de la demande de voitures neuves en Europe. Mais nous maintenons provisoirement nos objectifs de production car nous pensons que la crise n’aura pas un impact à long terme. "La baisse de la demande est dans la lignée d’un recul du marché en Europe à hauteur de 10%".

Les syndicats pas inquiets

Même les syndicats ne sont pas pessimistes. "Mieux vaut éviter le chômage bien sûr mais à première vue on ne s’en sort pas trop mal," déclare Patrick Hautekeete (ACV). Il remarque que la production n’a pas été réduite car "il est dangereux de lier la production à la vente".