Ligue des champions: Anderlecht sur la mauvaise pente

Le Sporting d'Anderlecht s'est incliné 2-1 face à l'AEL Limassol en match aller des barrages de la Ligue des champions, mercredi à Nicosie, Chypre. Si les Bruxellois gardent leurs chances pour le match retour grâce au but inscrit, ils devront toutefois sortir le grand jeu pour rester dans la compétition.

Il fallait attendre la 14e minute et une tête de Ouon au-dessus du but de Proto pour assister à la première occasion du match. Gillet répondait une poignée de secondes plus tard en frappant sur le portier chypriote Degra. La deuxième semi-occasion mauve venait des pieds de Kljestan, qui obligeait Degra à capter le ballon (31e).

Le danger se rapprochait pour Limassol quand Vouho frappait dans le petit filet (33e). Une minute plus tard, Dosa Junior s'élevait plus haut que tout le monde sur coup de coin pour ouvrir la marque (34e).

Anderlecht, inexistant, devait réagir en seconde période. A la 52e, Jovanovic, esseulé, frappait sur Degra. Dans la foulée, ce dernier était l'auteur d'un très beau réflexe sur une tête de Wasilewski (53e). Anderlecht égalisait tout de même à la 62e minute: Kanu résistait à quelques charges pour servir Mbokani qui enchaînait un contrôle orienté par une frappe croisée hors de portée de Degra.

Anderlecht pensait avoir sauvé l'essentiel mais Rui Miguel rendait l'avance à Limassol (72e), alors que Jovanovic (photo) recevait un second carton jaune pour un geste de mauvaise humeur après avoir été remplacé. Proto était encore l'auteur d'une belle parade face à Vouho à 10 minutes du terme, alors qu'un centre-tir de Gillet était trop décroisé (88e).

Le match retour est programmé le mardi 28 août au stade Constant Vanden Stock.

"Nous avons oublié de jouer au football"

La défaite d’Anderlecht n’est pas au goût de John van den Brom, l'entraîneur du Sporting.

"Nous avons trop peu joué notre jeu en première période. L'équipe n'était pas assez calme et nous sommes entrés dans le jeu physique de l'adversaire. Nous avons simplement oublié de jouer au football", a déclaré van den Brom au micro de 2BE.

"Nous avons été meilleurs au retour des vestiaires et avons réussi à jouer au football. C'est bien que Dieu (Mbokani) fasse 1-1. On s'attend alors à ce que le match se termine par un partage, ou même qu'on marque encore. Mais c'est 2-1 et nous perdons ce match. A la maison, nous devrions pouvoir battre cette équipe, avec le soutien de nos supporters. Ça peut paraître bizarre, mais une défaite 2-1 dans un match à l'extérieur, ce n'est pas une position si inconfortable en Coupe d'Europe".