Rhode Saint-Genèse dit non au Gordel

Le conseil communal de Rhode Saint-Genèse, (en néerlandais Sint-Genesius-Rode) une commune à facilité du Brabant flamand a décidé jeudi soir, au cours d'une séance émaillée de nombreux incidents, de ne pas accorder d'autorisation au Bloso d'installer dans la commune un point de départ et d'arrivée à l'occasion du Gordel le 2 septembre.

Le conseil communal a néanmoins autorisé l'événement à passer sur le territoire de la commune. Les conseillers francophones ont voté en faveur de ces décisions, les néerlandophones contre.

Selon la majorité francophone cette décision correspond au souhait de la toute grande majorité des habitants de la commune, en raison des perturbations engendrées par l'événement.

La bourgmestre Myriam Delacroix-Rolin (CDH) a également expliqué avoir communiqué ce point de vue dès avril au Bloso, l'organisateur du Gordel.

Mme Delacroix-Rolin s'est dès lors demandée pourquoi l'organisation n'avait pas travaillé à la mise en place d'une solution de rechange, d'autant que la commune de Beersel s'est montrée intéressée d'accueillir un point de départ et d'arrivée sur son territoire.

L'échevine néerlandophone Anne Sobrie (CD&V) a réfuté ces arguments et souligné le fait que le Bloso prenait depuis des années à sa charge la quasi-totalité des frais d'organisation. Selon elle cette décision constitue du harcèlement de la part des francophones.
 

Le conseil communal a été perturbé, juste avant les votes, par l'irruption de 25 membres du Taal Aktie Komitee (TAK). Les policiers présents ont eu toutes les peines du monde à faire sortir les manifestants de la petite salle du conseil communal. L'opération s'est accompagnée de bousculades et des tables ont été renversées.

En Flandre cette décision du conseil communal provoque l’indignation. Jeudi, le vice-président de la N-VA Ben Weyts a considéré qu’il s’agissait d’une "preuve de l’arrogance francophone".

De son côté le ministre flamand des Sports Philippe Muyters (N-VA) a qualifié ce refus d’incompréhensible et a souligné que le Gordel avait utilisé la commune de Rhode 31ème fois comme point de départ et d’arrivée. Il ne comprend pas pourquoi une 32ème fois est impossible.
La 32ème édition du Gordel prévue pour le 2 septembre prochain sera la dernière sous sa forme actuelle.

Le Bloso va tenir une réunion de crise avec les cabinets des ministres Muyters (N-VA) et Bourgeois (N-VA-) ainsi qu’avec le gouverneur de la province du Brabant Flamand sur l’avenir de l’évènement cycliste.

Le Bloso

Le BLOSO (Bestuur voor de Lichamelijke Opvoeding, de Sport en het Openluchtleven) est un service administratif du Ministère de la Communauté flamande chargé de promouvoir le sport et l'éducation physique auprès de l'ensemble de la population en Flandre.