Nouvelle forme de fraude à l’immigration

La Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Maggie De Block (Open VLD) s'intéresse à une nouvelle forme de fraude à l'immigration. Il s'agit des reconnaissances frauduleuses de paternité, sur le modèle des mariages blancs.

Le parquet de Bruxelles a confirmé vendredi qu'une enquête était en cours pour une série de reconnaissances de paternité. L'information avait été publiée par Het Laatste Nieuws dans son édition de vendredi.

Le parquet de Bruxelles se penche actuellement sur le dossier d'un Belge d'origine congolaise qui, contre paiement, a déjà reconnu 17 mineurs d'âge. Les enfants obtiennent ainsi la nationalité belge et peuvent quitter, avec leur mère, leur pays d'origine pour venir s'installer en Belgique.
C'est l'Office des Etrangers qui a mis la puce à l'oreille du parquet de Bruxelles. La Secrétaire d'Etat à l'Asile et à Migration, Maggie De Block a demandé à l'Office des Etrangers si ce genre de fraude est fréquente. Et ce qui peut être fait pour l'empêcher.

"Pour nous et jusqu'il y a peu c'était quelque chose de tout nouveau" a déclaré la porte-parole de Maggie De Block, Els Cleemput . "Nous avions connaissance de cas isolés, mais pas assez nombreux pour y voir une nouvelle tendance. Mais depuis, il semble que ce genre de fraude est devenue de plus en plus fréquente".