Groen lance sa campagne pour les communales

Le choix offert à l'électeur le 14 octobre est clair: la même chose avec les partis traditionnels, la politique néo-conservatrice promise par la N-VA ou l'alternative positive de Groen, a résumé samedi le président des Verts flamands, Wouter Van Besien, lors des rencontres d'été de son parti à Nieuport.

Pour Groen, le choix est clair, si l’électeur veut un véritable changement alors il ne doit pas voter pour les partis traditionnels ni pour le néo-conservatisme de la N-VA mais plutôt pour l’alternative positive des écologistes.

"Ou bien un peu plus de la même chose, le statu quo des partis traditionnels, la politique des petits amis qui donne le ton dans de si nombreuses communes. Ou bien un changement vers la droite de la N-VA, qui nous promet une politique néo-conservatrice et nous recommande de nous replier sous nos sûrs clochers. Ou alors l'alternative positive de Groen qui apporte le changement auquel aspirent tant de gens", a souligné Wouter Van Besien.
Cette "alternative" entend se traduire dans des nouvelles politiques communales en matière de mobilité, d'aménagement du territoire ou de gestion publique, a-t-il expliqué.
 

"Nos priorités sont celles des Flamands"

Pour Wouter Van Besien, son parti a les mêmes priorités que celles des Flamands. "Les habitants de nos villes et communes demandent un renouvellement. Ils aiment les hommes politiques courageux qui défendent des choix avisés. Ils préfèrent les hommes politiques honnêtes qui collaborent avec les habitants. Ils préfèrent des hommes politiques qui mettent en place une politique nouvelle dans les domaine de la mobilité, de l’aménagement du territoire et de la gestion de la culture".

Wouter Van Besien a aussi critiqué les déclarations du vice-Premier ministre Johan Vande Lanotte (SP.A) sur les fissures dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Selon le président des Verts le gouvernement ne dit pas tout à la population. Mais les écologistes ne laisseront pas ce dossier passer aux oubliettes.

Groen espère obtenir des représentants dans plusieurs villes et communes après el 14 octobre.