C’est la rentrée des classes

Ce lundi 3 septembre est synonyme de rentrée des classes pour 1,1 million de petits Flamands et 130.000 enseignants. Cette année, 1.300 instituteurs et institutrices vont venir renforcer l'enseignement maternel et primaire, une manière pour le ministre flamand de l’Enseignement Pascal Smet de rendre le métier d’enseignant plus attirant.

En raison de la hausse du nombre de naissances, les enfants sont plus nombreux cette année en maternelle, il y a aussi plus d’élèves en primaire. Dans l’enseignement secondaire, on note un grand nombre d’inscriptions dans les orientations techniques.

Pour le ministre de l’Enseignement Pascal Smet (SP.A) l’année scolaire 2012-2013 sera cruciale. Car ses projets de réformes de l’enseignement n’ont pas encore donné beaucoup de résultats. Après trois années d’observation et de préparation, le ministre se dit prêt à prendre des décisions. Outre le fait de vouloir rendre le métier d’enseignant plus attirant, le ministre désire aussi réformer l’enseignement moyen et prendre des mesures pour rénover les bâtiments scolaires.

16 nouvelles écoles à Anvers

Le défi était énorme mais Anvers aura finalement 16 nouvelles écoles, quatre ouvraient leurs portes ce lundi. Elles pourront accueillir 1.000 élèves du maternel et du primaire. Les 12 autres écoles devraient être terminées en octobre, novembre et janvier.
Toujours à Anvers, une école primaire pour enfants surdoués ouvre ses portes ce lundi. Cette école accueille dix enfants ayant un QI d’au moins 13. Il s’agit d’accompagner la transition vers une école traditionnelle.

Succès des internats

Les internats ont toujours la cote. Il s’agit d’une tendance que l’on remarque depuis plusieurs années. L’athénée technique de Wemmel (Brabant Flamand) a tellement d’inscriptions que l’école doit louer des chambres dans un autre internat du voisinage.