Le FC Bruges seul en tête

Au classement, le FC Bruges possède 16 points alors qu'Anderlecht se retrouve désormais à 4 longueur des leaders. Le Racing Genk est 6e avec 10 points. Grâce à sa victoire à Lokeren, Courtrai revient à hauteur du Standard et de Zulte Waregem (10 points).

Deux fois mené au score, Anderlecht a finalement arraché un partage 2-2 face à Genk, dimanche dans le cadre de la 6e journée du championnat de Belgique de football

Arrivé cette semaine à Genk, Benji De Ceulaer ne mettait que 10 minutes avant d'inscrire un but pour ses nouvelles couleurs.

L'ancien joueur de Lokeren ne laissait aucune chance à Proto d'une frappe tendue. Anderlecht se créait trois grosses occasions pour égaliser: Jovanovic (16e) puis Wasilewski (23e) forçaient Koteles à sortir le grand jeu.

Mbokani manquait ensuite le cadre depuis le petit rectangle (28e). C'est finalement Jovanovic qui égalisait, en récupérant un tir de Deschacht repoussé par Koteles (42e). Genk reprenait les commandes à peine trois minutes plus tard, via une tête de Joseph-Monrose.

À la 51e minute, Iakovenko centrait pour Bruno qui trompait Koteles du plat du pied. Les deux joueurs étaient montés au jeu à la pause. Les Bruxellois continuaient le forcing. Kouyaté voyait sa frappe repoussée par la barre transversale (67e) et Mbokani manquait de peu le cadre de la tête (69e). Genk se montrait dangereux en contre: Joseph-Monrose se présentait devant Proto, qui repoussait (72e). Mbokani était signalé hors-jeu juste avant de tromper Koteles (85e).

Le score restait de 2 buts partout et Anderlecht, 12 points, se retrouve désormais à 4 longueurs du leader, le FC Bruges, vainqueur 4-2 du Standard plus tôt dans la journée. Genk est 6e avec 10 points.

Courtrai s'impose à Lokeren 0-1

Courtrai s'est imposé 0-1 à Lokeren dimanche dans le dernier match de la 6e journée du championnat de Belgique de football. Le seul but du match a été inscrit peu avant l'heure de jeu par Zukanovic.

Lokeren réclamait un penalty à la 18e pour une intervention de També sur Persoons. L'arbitre Brinckman ne brochait pas. À la 26e, Keet repoussait un tir de De Pauw. Le ballon revenait à Persoons qui avait le but ouvert mais tirait sur També. Harbaoui manquait ensuite le cadre de la tête à la 35e minute.
Courtrai se montrait plus menaçant en seconde période. Zukanovic obligeait Copa à se détendre à la 56e minute. Le Courtraisien ne pardonnait pas deux minutes plus tard. L'arbitre accordait un coup-franc dans le rectangle à Courtrai car Copa avait pris dans les ses mains une déviation jugée volontaire de Galitsios. Le coup-franc de Nfor était récupéré par Zukanovic dont la reprise de volée trompait Copa. Persoons tentait de lober Keet sorti de son but (61e) puis Harbaoui ne parvenait pas à surprendre le gardien visiteur (71e). La pression de Lokeren restait stérile, alors que N'Diaye obligeait une nouvelle fois Copa à intervenir (87e). Le score resta de 0-1 pour Courtrai.
Au classement, Courtrai revient à hauteur du Standard et de Zulte Waregem (10 points). Seuls le FC Bruges (16), Andelercht et La Gantoise (11) sont devant les hommes de Vanhaezebrouck. Lokeren est 9e avec 7 points.

Le FC Bruges bat le Standard 4-2

Grâce notamment à un doublé de Bacca, le FC Bruges a battu le Standard 4-2 au terme d'une rencontre spectaculaire dimanche dans le cadre de la 6e journée du championnat de Belgique de football, gardant ainsi la tête du classement avec 16 points.

À la 3e minute, un coup-franc de Vazquez passait de peu à côté. Deux minutes plus tard, un centre d'Hoefkens trouvait la tête de Bacca qui ne laissait aucune chance à Kawashima. Le Standard réagissait immédiatement et héritait d'un penalty à la 8e minute pour une faute de main d'Hoefkens. Gonzales ne tremblait pas et égalisait.
À la 20e minute, l'arbitre Delferière sifflait un deuxième penalty, à nouveau pour une faute de main. Le fautif était cette fois Van Damme. Refaelov redonnait l'avantage aux Brugeois. Sur un contre mené à toute vitesse, Vazquez lançait idéalement Tchité qui ne se faisait pas prier pour inscrire un but à son ancien club (35e).
Dès la reprise, Vainqueur obligeait Jorgacevic à sortir le grand jeu (47e). Vazquez (64e) puis Bacca (84e) manquaient l'occasion d'alourdir encore le score. Dans les arrêts de jeu, Dudu Biton redonnait espoir au Standard en trompant Jorgacevic après avoir récupéré un ballon qui traînait dans le rectangle. Le Standard se jetait alors devant en espérant arracher une incroyable égalisation mais Bacca, lancé par Tchite, fixait le score à 4-2 en contre.