Des taux d’épargne revus à la baisse

Pour la troisième fois cette année, Rabobank.be diminuera son taux d’épargne à partir du 10 septembre. Le taux de base sera ainsi ramené à 1,5% et la prime de fidélité à 0,3%. Les banques AXA et ING Belgium - qui avaient aussi déjà ajusté leur taux en 2012 - suivent le mouvement à la baisse. Les banques KBC, Belfius et BNP Paribas Fortis affirment de leur côté ne pas avoir actuellement de plan concret pour une diminution de leur taux d’épargne.

Tout comme la Rabobank.be, qui a annoncé pour le 10 septembre prochain une nouvelle baisse de son taux d’épargne - la troisième déjà pour cette année -, les banques AXA et ING Belgium ont fait savoir ce lundi soir qu’elles diminuaient également leur taux d’épargne. Chez AXA, cette baisse est entrée en vigueur immédiatement. Chez ING, la baisse est prévue pour le 10 septembre.

Les trois banques affirment suivre ainsi l’évolution des marchés des intérêts. Sur ces derniers, les taux sont particulièrement bas depuis quelques temps déjà, ce qui permet aux banques d’emprunter à des taux très avantageux et de ne plus avoir autant besoin des économies de leurs clients. L’Etat belge profite d’ailleurs aussi de la baisse internationale des taux et peut ainsi emprunter de l’argent à de meilleures conditions.

Le taux de base du compte d’épargne ING Lion Premium reste à 1%, mais la prime de fidélité diminuera le 10 septembre à 1%. Le taux de base sur un compte ING Lion Deposit - pour des montants épargnés inférieurs ou égaux à 500.000 euros - sera ramené à 1,3%. Pour les épargnes supérieures à 500.000 euros, le taux passera à 0,30%. Dans ces deux cas, la prime de fidélité restera inchangée, à 0,30%.

La banque AXA a, quant à elle, baissé ce lundi son taux d’épargne I-Plus de 0,75% à 0,65%. La prime de fidélité reste de 0,35%.

Les grandes banques belges KBC, Belfius et BNP Paribas Fortis ont annoncé ne pas avoir l’intention, actuellement, d’abaisser les taux de leurs comptes d’épargne.

La Belgique emprunte bon marché à long terme

La Belgique a levé ce lundi quelque 3,195 milliards d'euros via l'émission de trois lignes d'obligations linéaires, a indiqué l'Agence de la Dette. Les taux payés par notre pays ont été les plus bas depuis l'introduction de l'euro, en 1999.

La Belgique a ainsi émis pour 1,08 milliard d'euros d'obligations à 10 ans, à un taux moyen de 2,584%, soit un niveau plancher. Lors de la dernière émission d'obligations à 10 ans, le 30 juillet dernier, la Belgique avait dû s'acquitter d'un taux d'intérêt de 2,624%.

D’autre part, 705 millions d'euros ont été levés via des obligations arrivant à échéance en 2041, à un taux moyen de 3,445% - ce qui est également le taux le plus bas depuis 1999 pour cette maturité-, et 1,41 milliard d'euros via des obligations arrivant à maturité en 2019, à un taux moyen de 2,004%.