51 emplois menacés chez Coca-Cola à Anderlecht

51 emplois sont menacés chez l’entreprise Coca-Cola qui emploie 600 personnes à Anderlecht. Cette restructuration, qui devrait être effective en 2013, est une conséquence directe de la délocalisation de certains services.

Selon Eddy Lebrun du syndicat socialiste des employés, techniciens et cadres (BBTK-SETCA), 51 emplois devraient disparaître dans les services financiers et dans le fleetmanagment. Ces services pourraient être délocalisés en Bulgarie. Les autres sites belges de la compagnie américaine ne devraient pas être touchés.

Les mouvements toucheraient d'autres sites européens pour un total de 200 emplois à supprimer. Un conseil d'entreprise européen est à l'agenda pour jeudi.
A Anderlecht, une assemblée du personnel est prévue mercredi après-midi. Syndicats et direction se rencontreront également dès lundi. Les autres sites belges de la compagnie américaine ne sont pas concernés.
L'unité d'embouteillage Coca-Cola Enterprises est aussi responsable de la production, de la vente et de la distribution des produits Coca-Cola en Belgique.
Quelque 2.500 personnes travaillent pour la société en Belgique. Sur le site anderlechtois, Coca-Cola Enterprises emploie entre 500 et 600 personnes.
La direction de Coca-Cola Enterprises réagira dans le courant de la journée.