Reconstitution du triple assassinat chez les Outlaws

Quelque 175 agents de la police fédérale et locale ont été réquisitionnés ce dimanche pour la reconstitution à Maasmechelen (province du Limbourg) des meurtres de deux membres et d’un sympathisant de la bande de motards, commis le 20 mai 2011. Les grands moyens ont été mis en œuvre et certains riverains ont dû quitter leur habitation.

Les deux membres et le sympathisant de la bande de motards Outlaws ont été abattus le 20 mai 2011 pendant une réception pour l’ouverture d’une centrale de pneus. Leurs corps ont ensuite été placés dans une camionnette, qui a été poussée dans le canal Zuid-Willems (photo principale).

Le propriétaire de la centrale de pneus entretenant des contacts avec la bande concurrente de motards, les Hells Angels, les enquêteurs ont donc rapidement conclu qu’il devait s’agir d’un règlement de compte entre bandes rivales de motards. Deux suspects, membres des Hells Angels, ont été arrêtés. Jusqu’à présent, ils ont cependant refusé toute collaboration à l’enquête.

Ce dimanche, le parquet a organisé une reconstitution du triple meurtre. Il espère ainsi en apprendre davantage sur les circonstances exactes des assassinats. Deux suspects et plusieurs témoins des faits sont présents sur les lieux. Un troisième suspect est entretemps décédé, alors qu’il était en prison.

Pour que la reconstitution se passe dans des conditions optimales et en toute sécurité, la police a utilisé les grands moyens. Quelque 140 agents de la police fédérale et 35 agents de la police locale participent à l’opération, tandis qu’un hélicoptère survole les lieux.

Des chiens pisteurs sont sur le terrain et plusieurs riverains ont été priés de quitter momentanément leur habitation. Le quartier a été totalement fermé à la circulation et aux curieux.