230 arrestations lors d'une manifestation à Borgerhout

La police a arrêté administrativement samedi, à Borgerhout (Anvers) , 230 personnes après des incidents en marge d’une manifestation contre le film anti-islam réalisé aux Etats-Unis. Le calme est revenu dans la soirée.

Un appel à la manifestation avait été lancé via sms dès vendredi par des musulmans radicaux pour protester samedi à 15h à Borgerout contre le film anti-islam "Innocence of Muslims".

Plusieurs centaines de jeunes s'étaient réunis samedi après-midi dans ce district de la banlieue anversoise. Cette manifestation n’avait pas été autorisée par les autorité de la ville. Samedi après-midi avait lieu également à Borgerout le cortège des géants, une manifestation folklorique. Après avoir scandé des slogans, certains jeunes musulmans ont voulu se déplacer, la police est alors intervenue et a interpellé un fauteur de trouble. C’est alors que des incidents ont éclaté.

La police a fait usage de spray au poivre et de matraques. 230 personnes ont été arrêtées administrativement. Des procès-verbaux ont été dressés contre certains des fauteurs de trouble pour port d'arme prohibée ou pour coups envers des policiers.

Après ces interpellations, le calme est revenu dans la localité.

Unizo déplore ces incidents

Unizo, l’union des entrepreneurs indépendants en Flandre déplore ces émeutes et estime choquant de constater qu’elles ont éclaté durant la fête folklorique du cortège des géants et ce sous le couvert d’une protestation contre un film anti-islam réalisé aux Etats-Unis.
Unizo souligne que de nombreux entrepreneurs de confession musulmane lui ont adressé des e-mails en indiquant que des têtes brulées continueront à ruiner l’activité de leur quartier si rien n’est fait pour les en empêcher.
Dans un communiqué l’organisation tient à féliciter la police pour son intervention la nuit dernière.