"Un musulman ne se comporte pas de la sorte"

Les organisations de musulmans en Belgique condamnent de façon unanime les incidents qui se sont produits lors de la manifestation de samedi à Borgerhout (région anversoise) contre le film anti-islam "Innoncence of Muslims" réalisé aux USA et qui a déjà suscité de violentes protestations dans le monde. "Ce n’est absolument pas le comportement qu’un musulman doit avoir", estime l’imam anversois Nordine Taouil (photo principale). "Ce comportement me fait horreur", renchérit Mohammed Chakkar de la Fédération des associations marocaines.

La commune anversoise de Borgerhout célébrait samedi 300 ans de son cortège de géants et de nombreux spectateurs étaient venus assister à la fête populaire. Mais un groupe de jeunes musulmans radicaux commença à y scander des slogans et la situation dégénéra dans la violence (photo). Un appel à la manifestation avait été lancé la veille par SMS, en protestation contre le film anti-islam « Innocence of Muslims » réalisé aux Etats-Unis et qui présente le prophète Mohammed notamment comme un assassin et un pédophile.

Après que les incidents aient éclaté, samedi, la police a arrêté 230 personnes administrativement. Des procès-verbaux ont été dressés contre certains des fauteurs de trouble, pour port d'arme prohibée ou pour coups envers des policiers. Un policier a été légèrement blessé. Après ces interpellations, le calme est revenu dans la localité.

« Un groupe de jeunes barbus s’est rassemblé pour protester contre un film qu’ils n’ont vraisemblablement pas vu », déclarait ce lundi Mohammed Chakkar (photo) de la Fédération des associations marocaines dans l’émission « Hautekiet » de la première chaîne radio de la VRT. Il affirme réagir « avec horreur » face aux échauffourées à Borgerhout. « Nous condamnons de la façon la plus catégorique ce que ces jeunes ont fait samedi. Dans les mosquées, on s’est exprimé contre cette violence ».

« Un musulman ne se comporte absolument pas de la sorte », affirmait de son côté l’imam anversois Nordine Taouil. Il affirme parler au nom d’un certain nombre de membres du Conseil des musulmans de Belgique. « Nous appelons tout le monde au calme et demandons à la communauté musulmane de se comporter de façon pacifique, mais aussi d’ignorer ces provocations, qui visent à créer des conflits entre les différentes croyances philosophiques ».

« Personne ne tolère ni n’approuve ce genre de choses », déclarait pour sa part Selamet Belkiran, le président de l’Union des associations turques. « Le film est provocateur, mais il faut pouvoir se maîtriser et réagir de façon appropriée, certainement pas de cette manière. Ce n’est pas acceptable ».

L’Exécutif des musulmans de Belgique appelle tous les musulmans dans notre pays à rester calmes. L’Exécutif, qui représente les musulmans en Belgique, regrette que le film anti-islam réalisé aux Etats-Unis ait été diffusé via l’internet, mais juge qu’il ne doit pas encourager à la haine. Il affirme comprendre les musulmans qui se disent blessés, mais estime que cela n’autorise pas la violence.