Davantage de candidats sur les listes électorales

Le 14 octobre prochain, quelque 5.000 candidats de plus qu’aux communales de 2006 se présenteront sur les listes électorales dans les communes flamandes. Voilà l’un des chiffres extrait d’une série de statistiques sur les scrutins communal et provincial que vient de publier le ministre flamand de l’Intérieur, Geert Bourgeois (N-VA).

Au total, ce sont 36.661 candidats qui se présenteront le 14 octobre sur les listes électorales, contre 31.904 candidats aux communales de 2006. « Cela représente beaucoup de gens qui s’engagent », estime le ministre Geert Bourgeois (photo). Il attribue le fait qu’il y ait eu moins de candidats en 2006 à l’existence, à l’époque, du cartel CD&V/N-VA, qui présentait alors des listes communes en Flandre.

Quelque 51,25% des candidats sont des hommes, et 48,75% des femmes. Au total, il y a 1.415 listes qui comportent un candidat masculin en plus et 396 listes avec une candidate en plus. Ceci s’explique par le fait que le deuxième candidat sur les listes électorales doit être une femme si la tête de liste est un homme, et inversement.

Le candidat le plus jeune aux communales sera âgé de 18 ans le 14 octobre exactement. Le doyen des candidats aux communales a 93 ans. Pour le scrutin provincial, on trouve même un candidat âgé de 98 ans. L’âge moyen des candidats est de 47 ans. Les hommes ont en moyenne 48 ans, les femmes 45 ans. L’âge moyen des têtes de liste passe à 49 ans.

Et puis sachez que le nom de famille qui revient le plus souvent sur les listes en Flandre est Peeters, suivi de Janssens et Maes.