Bordeaux supérieur à Bruges

Dans son 1er match en Europa League, jeudi dans le groupe D, Bruges s'est incliné 4-0 face à Bordeaux. Plus tard dans la soirée, le Racing Genk s’est imposé à domicile face aux Hongrois de Videoton.

Privé de plusieurs titulaires (notamment Meunier, Zimling et Refaelov), Bruges n'a jamais existé dans cette partie.  D'emblée, Bordeaux imprimait son rythme face à des Brugeois amorphes. Le premier but tombait à la 13e minute: Bruges perdait trois duels dans son rectangle et le ballon arrivait à Sané qui poussait tranquillement au fond (13e). Il n'y en avait que pour Bordeaux et Gouffran doublait la mise à la 27e minute. Bruges n'a tenté, via Vazquez, qu'une frappe sur les 45 premières minutes. Une tentative écartée en corner par un dos bordelais.

Le calvaire pour Bruges

La seconde période débutait de manière catastrophique pour Bruges: le jeune Engels, qui a fêté ses 18 ans il y a cinq jours, monté au jeu au repos, envoyait le ballon dans le but de son gardien après 2 minutes (47e).
A la 51e, un but de Diabaté était logiquement annulé pour hors-jeu. Mais le calvaire continuait pour Bruges puisque Jussié inscrivait un quatrième but (66e). Jorgacevic, probablement le meilleur Brugeois alors qu'il a encaissé quatre buts, empêchait le score de forfait d'une belle envolée sur une frappe de Sertic (73e). Lestienne passait cependant tout près de sauver l'honneur dans les arrêts de jeu puisque son coup-franc s'écrasait sur le montant du but de Carrasso.

Leekens : "Bordeaux était supérieur"

"Nous avons eu un jour sans aujourd'hui" a reconnu Georges Leekens le mentor brugeois. "Nous avons toujours été un ou deux mètres trop courts. En plus, nous avons trop souvent défendu naïvement. Nous nous sommes heurtés à un Bordeaux supérieur qui a par moment atteint le niveau de la Ligue des champions. Cela n'a pas réussi aujourd'hui et c'est dommage."

Genk réussit son entrée en Europa League

Le Racing Genk s'est imposé 3-0 face à Videoton dans le cadre de la première journée du groupe G en Europa League de football, jeudi au Cristal Arena de Genk.

Le premier but tombait après 22 minutes: Buffel centrait parfaitement sur la tête de Vossen (photo), qui ne laissait aucune chance au gardien adverse Bozovic: 1-0.
Une nouvelle tête de Vossen manquait cette fois de puissance (32e) alors que Hamalainen passait proche du 2-0 d'un centre-tir (37e). En face, Mitrovic tentait sa chance de loin, droit sur Van Hout (42e).
Genk reculait en seconde période pour laisser l'initiative à Videoton et opérer en contre. Les Hongrois tentaient plusieurs frappes anodines pour Van Hout mais les plus belles occasions étaient limbourgeoises: Vossen déviait de très peu à côté un centre de Koulibaly (55e) avant de trouver la transversale d'une reprise de la tête (71e). Entre-temps, Bozovic était intervenu du bout des doigts sur un superbe lob signé De Ceulaer (64e).

Le second but tombait à la 78e sur une contre-attaque orchestrée par Hyland. Cette fois, c'est Vossen qui était à l'assist avec un centre au deuxième poteau que Buffel (photo) reprenait victorieusement.

De Ceulaer participait lui aussi à la fête avec un but dans les arrêts de jeu (92e).

En conclusion: 3-0 pour Genk qui prend seul la tête du groupe puisque le Sporting Lisbonne et Bâle ont partagé 0-0.

Been: "L'équipe a disputé le match parfait"

Après la rencontre l’entraîneur de Genk Mario Been se félicitait de la prestation collective de son équipe qui a disputé le match parfait. « Nous aurions pu marquer plus tôt mais le 2 à 0 a été un très beau but et le 3ème fut formidable.