"Bon échange d’idées avec De Wever"

La tête de liste N-VA Bart De Wever a entamé ses discussions en vue de former une coalition à Anvers. Mardi, Annemie Turtelboom (Open VLD) était la première à être reçue par le futur bourgmestre. Ce mercredi, il doit s’entretenir avec les représentants de Groen, du PVDA+ et du Vlaams Belang.

Dimanche dernier, Bart De Wever avait annoncé qu’il comptait s’entretenir avec tous les élus du conseil communal d’Anvers. Hier, le président de la N-VA et Liesbeth Homans ont reçu Annemie Turtelboom et d’autres représentants Open VLD durant une heure et demi. "Nous avons eu un bon échange d’idées dans le cadre duquel nous avons bien sûr discuté de la manière dont on pourrait améliorer et embellir la ville à court terme", a-t-elle commenté après la rencontre.

C’est maintenant au tour des autres partis de s’installer à la table des négociations. La tête de liste de Groen, Meyrem Almaci a été reçue à 10h ce matin. Elle a été suivie par Peter Mertens du parti d’extrême gauche PVDA+ à 11h30. Cet après-midi, Filip Dewinter, tête de liste du Vlaams Belang est également attendu. Cette dernière rencontre constitue toutefois une visite de politesse, Bart De Wever ayant déjà fait savoir que le parti d’extrême droite flamand n’était pas le bienvenu au sein de la future coalition.

Jeudi enfin, Bart De Wever accueillera la délégation de la Stadslijst, formée par le SP.A et le CD&V et menée par le bourgmestre sortant Patrick Janssens. Ce dernier a d’ores et déjà annoncé qu’il y avait extrêmement peu de chance que son parti s’allie avec la N-VA. Patrick Janssens a toutefois tenu à souligner que cela ne signifiait pas que sa liste allait rendre la tâche du formateur anversois difficile.

Le président de la N-VA a indiqué espérer aboutir rapidement à un résultat. "Après mon tour d’information traditionnel, je ferais une proposition et déposerais sans doute une note qui, je l’espère, pourra constituer la base d’un accord de gestion", a-t-il indiqué, soulignant par ailleurs qu’il ne comptait pas communiquer sur la teneur des discussions.

Quatre questions

Durant ce tour d’information, Bart De Wever posera principalement quatre questions à ses partenaires de négociation :

  • Comment interprétez-vous les résultats électoraux ?
  • Quels sont vos priorités pour les six prochaines années ?
  • Désirez-vous intégrer la majorité ?
  • Quelle serait votre coalition idéale ?