Polémique autour de la nomination de Van Overmeire à Alost

Le SP.A n'accepte pas que Karim Van Overmeire, de la N-VA nationaliste mais ancien membre du Vlaams Belang d'extrême-droite, devienne échevin des Affaires flamandes à Alost (Flandre orientale), écrit De Morgen lundi.

Karim Van Overmeire était l'un des auteurs du Plan en 70 points contre l'immigration porté par son ancien parti, le Vlaams Belang.

La nouvelle majorité alostoise est constituée de la N-VA, du CD&V et du SP.A, sous la houlette du bourgmestre N-VA Christoph D'Haese. La N-VA aura aussi un échevin des Affaires flamandes et de l'Intégration, qui devrait être Karim Van Overmeire.

Les socialistes du SP.A, futurs partenaires de coalition, protestent. "Cela va beaucoup trop loin", réagit le président du SP.A Bruno Tobback. La section locale du SP.A doit se réunir ce lundi soir, avant un bureau de parti.