Un premier jugement pour infraction de la loi anti-tabac

Le gérant d’un café à Gand a été condamné à payer une amende de 1.650 euros car il permettait à ses clients et à son personnel de fumer au sein de son établissement. C’est la première fois qu’un juge est amené à se prononcer depuis l’entrée en vigueur de la loi anti-tabac dans le secteur de l’horeca.

En Belgique, l'interdiction de fumer dans les bars et les cafés est en vigueur depuis le 1er juillet de l’année dernière. En février, les premiers procès-verbaux dressés contre les contrevenants les plus obstinés étaient envoyés au parquet.

Ce mardi, pour la toute première fois, une sentence a été prononcée pour non-respect de la loi anti-tabac. Le gérant du café situé à Gand ne s’est pas présenté au procès.

L'homme avait récemment déclaré être membre de "l’église des fumeurs". A ses yeux, la liberté religieuse est une raison valable pour contourner l’interdiction de fumer dans les établissements de l’horeca. Une raison qui n’a donc pas été retenue par le juge.