Les Flamands préfèrent les livres écrits par des hommes

La 76ème édition du Salon du Livre ‘Boekenbeurs’ ouvre ses portes à Anvers aujourd’hui au secteur professionnel et dès ce jeudi au grand public. A cette occasion, les résultats d’un sondage sur le comportement des lecteurs flamands et néerlandais ont été publiés. Ceux-ci révèlent certaines différences entre les deux publics voisins.

L’entreprise multimédia ECI a révélé dans le cadre du ‘Boekenbeurs’ les résultats de son baromètre annuel réalisé dans le cadre d'un sondage sur les lecteurs flamands et néerlandais.

Il en ressort notamment qu’en Flandre, les écrivains masculins ont plus de succès alors qu’aux Pays-Bas, les lecteurs optent davantage pour des livres écrits par des femmes.

L’année dernière, un Néerlandais sur cinq a lu un ouvrage écrit par un auteur flamand alors qu’un Flamand sur deux a choisi de lire un auteur Néerlandais.

Enfin, toujours selon ce sondage, il semble que le livre digital a davantage de succès aux Pays-Bas qu’en Flandre. Les Flamands liraient par ailleurs un peu moins que les Néerlandais, mais dépenseraient toutefois davantage dans l’achat de livres.

"Le secteur du livre n’atteint pas assez les personnes d’origine étrangère"

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’ouverture du Boekenbeurs à l’Antwerp Expo, la ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege a souligné que les livres continuaient à plaire au public malgré la crise économique. Elle a toutefois indiqué que le secteur ne parvenait pas à atteindre suffisamment de familles d’origine étrangère.

Afin de combler le fossé qui existe entre les fervents lecteurs et les personnes qui ne lisent pas du tout de livres, la ministre veut davantage impliquer les bibliothèques locales dans sa politique de stimulation à la lecture. Joke Schauvliege s’est par ailleurs engagée à continuer de soutenir les petits commerçants du secteur.

Le Salon du Livre 'Boekenbeurs' est ouvert au grand public jusqu'au 11 novembre prochain.