Les entrepreneurs manifestent en ligne

Plus de 11.800 indépendants avaient déjà signé ce vendredi midi la pétition intitulée « Je descends dans la rue », mise sur internet par l’Union des entrepreneurs indépendants (Unizo), pour réclamer notamment des conditions fiscales plus favorables qui leur permettraient de mieux concurrencer des entreprises étrangères.

« Je descends dans la rue », tel est le slogan de la campagne placée en début de semaine sur l’internet par l’Union des entrepreneurs indépendants. L’ Unizo sait que ses 85.000 membres n’ont pas le temps d’aller manifester dans la rue et leur propose donc d’exprimer leurs craintes et leurs revendications via une pétition en ligne.

Et l’initiative semble remporter un vif succès puisque les 10.000 signatures visées avaient déjà été récoltées par l’Unizo ce vendredi midi.

Les entrepreneurs se plaignent de pouvoir souvent à peine survivre dans le contexte actuel de crise économique et avec les charges fiscales qui leurs sont imposées par les autorités belges. Ils réclament donc avant tout davantage de respect et de compréhension, mais aussi des diminutions fiscales pour retrouver un peu d’oxygène et leur permettre de mieux concurrencer des entreprises à l’étranger.

L’Unizo veut ainsi éviter que des indépendants perdent leur emploi. Nombre d’entre eux ont vu leur chiffre d’exportation baisser, notamment en raison de la concurrence d’entreprises dans des pays voisins qui possèdent de meilleurs conditions fiscales ou de travail.