Un Belge devient instructeur F-16 aux USA

Le pilote belge (photo principale) a été retenu comme pilote d’échange et a rejoint la Luke Air Force Base, une base de la force aérienne américaine en Arizona, pour y devenir instructeur sur l’avion de combat F-16. Le commandant Michael Artiges est détaché pour 3 ans de la base de Florennes (province de Namur).

La Luke Air Force Base en Arizona, située non loin de la ville de Phoenix, abrite la 56e aile de chasse de l’aviation militaire américaine. Cette unité est équipée d’avions F-16 C et D, plus récents que leurs équivalents belges. Elle compte cinq escadrilles volantes comprenant un total de 180 avions et forme chaque année 400 pilotes de combat, dont de nombreux pilotes étrangers provenant notamment de pays qui utilisent les F-16, comme Taïwan et Singapour. Des instructeurs et ingénieurs sont également formés sur cette base, qui est responsable pour l’envoi de missions actives.

Le commandant belge Michael Artiges a été sélectionné depuis Florennes (photo) par l’armée américaine dans le cadre d’un programme d’échange de personnel militaire à la base d’Arizona. Il y a rejoint le 308e Fighter Squadron (escadrille de chasse). « J’ai pratiquement terminé mon entraînement initial » de familiarisation avec les appareils stationnés sur la base américaine, a-t-il déclaré. « Après cela, je vais entamer mon entraînement d’instructeur, puis je commencerai rapidement à entraîner des pilotes qui arrivent ».

Surnommé « Mickey », le commandant belge a rejoint la force aérienne belge en 1993, où il s’est spécialisé comme pilote de F-16. Entre 2006 et 2008, Artiges a été pilote de démonstration sur F-16, présentant cet avion de combat lors de trois démonstrations à des centaines de milliers de spectateurs, en Belgique et à l’étranger.

Michael Artiges avait déjà suivi un cours de 9 mois en 1996 aux Etats-Unis, également en Arizona, mais depuis une base de la garde nationale à Tucson. A la suite de cette expérience, il s’était porté candidat au programme d’échange d’instructeurs avec les USA.

Le commandant belge a déjà déménagé aux Etats-Unis avec son épouse et ses enfants. « Cela demande un temps d’adaptation. Quand on est seul, c’est plus facile, mais déménager avec toute sa famille est une autre chose. Nos enfants vont maintenant à l’école et mon épouse suit des cours d’anglais « , expliquait Michael Artiges. Pendant les 3 ans de son séjour américain, la famille belge projette de visiter notamment Washington D.C et le parc d’attractions Disneyland.