Un nourrisson déposé dans la boîte à bébé d’Anvers

Un nouveau-né en bonne santé a été abandonné samedi vers 17h30 auprès de l’association "Moeders voor Moeders" de Borgerhout (région anversoise), qui propose un soutien aux mères en détresse. C’est le cinquième bébé qui est déposé dans la boîte depuis son installation, en 2000. L’enfant a reçu le nom de famille De Kleine, ce qui en néerlandais signifie "le petit", et le prénom de Pieter.

Le nouveau-né déposé ce samedi après-midi dans la boîte à bébé de l’association anversoise "Moeders voor Moeders" est un petit garçon, qui est en bonne santé. Il devait être transféré au Centre de soins à l’enfant et de soutien à la famille, a indiqué le Centre public d’aide sociale d’Anvers.

Une enquête de police a été ouverte, pour tenter de retrouver la mère biologique du nourrisson. Cette dernière a en effet le droit, pendant 6 mois encore, de se faire connaître et de récupérer son enfant. La procédure d’adoption ne débute qu’à la suite de ce laps de temps.

Une famille d’accueil va maintenant être cherchée pour le nouveau-né, qui pourrait éventuellement devenir sa famille adoptive par la suite.

Il s’agit du cinquième nourrisson qui est abandonné auprès de l’association "Moeders voor Moeders" à Borgerhout, depuis l’installation de la boîte (photo) en 2000, qui permet à un parent en détresse d’y déposer de façon anonyme un bébé. Ce système avait été créé après que plusieurs nourrissons aient été abandonnés dans des lieux publics, où ils n’avaient parfois été retrouvés que trop tard et n’avaient pu être sauvés.

En juillet dernier, un autre petit garçon avait été déposé dans la boîte. Le nourrisson abandonné ce samedi a reçu, comme ses prédécesseurs, le nom de famille temporaire de De Kleine ("le petit" en néerlandais).

Son prénom: Pieter

Au cours d'une conférence de presse donnée ce dimanche midi à Anvers par l'association "Moeders voor Moeders" et le CPAS d'Anvers, on a appris que le petit garçon avait entretemps été baptisé "Pieter". Il s'agit en effet du prénom de deux avocats qui ont conseillé l'association par le passé.

L'association d'aide aux mères en détresse a également révélé que, outre les quatre bébés abandonnés dans la boîte et dont la presse avait eu vent, un cinquième nourrisson a été déposé il y a quelques temps dans cette même boîte.

La nouvelle n'avait pas été divulguée à l'époque, pour accroître les chances que la maman de l'enfant revienne chercher son bébé. Ce qui a finalement bien été le cas.