Des musées bientôt plus chers pour les jeunes

Les musées en Flandre ne seront plus obligés de laisser entrer les jeunes de moins de 26 ans pour un tarif maximal de 1 euro. La ministre régionale de la Culture Joke Schauvliege (CD&V) annule en effet une mesure introduite par son prédécesseur Bert Anciaux.

Il y a quatre ans, le ministre flamand de la Culture de l’époque, Bert Anciaux (SP.A), introduisait une mesure qui contraignait les musées reconnus en Flandre à ne pas percevoir une entrée de plus d’un euro pour les jeunes visiteurs de moins de 26 ans. Anciaux espérait ainsi éliminer l’élément financier qui pourrait éventuellement freiner les jeunes à se rendre au musée.

Les autorités compensaient en dédommageant les musées pour les « pertes » de revenus découlant de ces tarifs très avantageux.

Lors de l’introduction de la mesure, il avait cependant été convenu qu’elle serait évaluée. L’évaluation a eu lieu et elle aurait révélé que le tarif d’un euro pour les moins de 26 ans n’a pas fait augmenter de façon significative le nombre de jeunes visiteurs dans les musées flamands. Le tarif spécial serait notamment trop peu connu des jeunes eux-mêmes, et aurait surtout fait gonfler le nombre de visites d’écoles.

L’évaluation aurait aussi indiqué que c’est avant tout le contenu des collections d’un musée qui attire les visiteurs, plutôt que les prix d’entrée avantageux. Selon la ministre de la Culture, Joke Schauvliege (photo), la mesure n’atteindrait pas réellement le but visé. Elle est donc supprimée.

Les musées flamands reconnus pourront donc dorénavant décider eux-mêmes de leur prix d’entrée pour les jeunes de moins de 26 ans. « Ils sont suffisamment expérimentés et sages que pour déterminer un prix adéquat, qui permette d’attirer autant de visiteurs que possible », estime la ministre. Elle plaide cependant en faveur d’une politique de prix qui permette encore toujours d’encourager les jeunes à se rendre au musée.