Nombre record de retours volontaires de migrants

Depuis janvier dernier, plus de 4.500 immigrés en Belgique sont rentrés volontairement dans leur pays d’origine, indique l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil). L’an dernier, quelque 3.870 migrants avaient quitté le pays de leur propre gré. Les retours volontaires sont donc en hausse et leur nombre devrait atteindre un record cette année, estime Fedasil.

Rien qu’en octobre dernier, 543 migrants venus en Belgique sont rentrés volontairement dans leur pays d’origine. Depuis le début de cette année, le nombre de départs volontaires dépasse déjà les 4.500. Fedasil, l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile, estime donc que 2012 deviendra une année record en matière de retour volontaire.

« Les outils d’information mis en place par Fedasil portent leurs fruits. En effet, 60% des personnes qui retournent dans leur pays d’origine sont des (anciens) demandeurs d’asile ». Quelque 39% des cas seraient des migrants sans papiers. L’Agence fédérale explique cette tendance par « la sensibilisation et les mesures d’accompagnement mises en place dans le réseau d’accueil de Fedasil et ses partenaires ».

Ainsi, les migrants qui veulent rentrer dans leur pays disposent depuis juin dernier d’une ligne téléphonique gratuite ou peuvent se rendre au guichet de Fedasil, situé près de la gare du Nord à Bruxelles. L’Agence enregistre une quarantaine d’appels par semaine, alors que plus de 600 personnes se sont rendues à son guichet.

Ce sont avant tout les migrants brésiliens, russes, ukrainiens et irakiens qui optent pour un retour de plein gré. Fedasil constate aussi une augmentation des retours volontaires vers les pays des Balkans et la Géorgie.

Fedasil indique que depuis le début de cette année, 3.862 migrants sont rentrés dans leur pays volontairement, via son programme spécial. Et 924 personnes ont quitté la Belgique via l’Office des étrangers. Ce qui représente un total de 4.786 personnes parties de leur propre gré. « Il s’agit d’une hausse importante par rapport aux années précédentes », précise Fedasil, rappelant qu’en 2011 on avait totalisé 3.870 retours volontaires.