Décès du bébé victime d’une erreur médicale

Jasper, le petit garçon de 8 mois qui était tombé dans le coma vendredi dernier après avoir reçu à l’hôpital Onze-Lieve-Vrouw Ter Linden de Knokke-Heist (Flandre occidentale) un mélange de gaz mal dosé à son réveil d’une opération de routine, est décédé ce lundi soir. Le parquet de Bruges a confirmé l’information. L’enfant avait été transféré à l’hôpital Saint-Jean à Bruges à la suite de l’accident provoqué par problème technique.

L’enfant de 8 mois avait été opéré vendredi dernier à l'hôpital Onze-Lieve-Vrouw Ter Linden de Knokke-Heist, pour lui placer un drain dans les oreilles. L’opération de routine s’était bien passée, mais un problème technique est intervenu lors de la phase de réveil du bébé.

L’enfant se trouvait dans une toute nouvelle salle d’opération de l’hôpital et, selon l’enquête menée depuis l’accident, l’un des nouveaux appareils aurait présenté un défaut technique. Ce qui a eu pour conséquence que le mélange d’oxygène et de protoxyde d’azote (aussi appelé gaz hilarant) qui a été administré au petit patient contenait une concentration trop élevée de protoxyde d’azote. Il se pourrait aussi qu’il y ait eu une inversion des tuyaux.

L’enfant a alors fait une crise cardiaque, avant de tomber dans le coma. Il a été transféré à l’hôpital Saint-Jean de Bruges (Flandre occidentale), où il est finalement décédé ce lundi soir, en présence de ses parents.

L’enquête est encore en cours. L’hôpital de Knokke-Heist admettait cependant déjà vendredi être responsable de l’accident médical. Le parquet de Bruges a confirmé le décès du bébé. Le procureur du Roi de Bruges s’abstient actuellement de tout commentaire et demande de respecter le deuil des parents.