280 emplois menacés chez Alcatel-Lucent

L'annonce de la restructuration chez Alcatel-Lucent Belgique, qui prévoit la suppression de 280 postes, est une déclaration d'intention, a précisé Kathleen De Smedt, porte-parole. "Nous essayons de limiter les pertes d'emploi", indique Alcatel-Lucent.

Le groupe technologique a annoncé lundi, lors d'un conseil d'entreprise, la suppression d'environ 280 emplois. "C'est une déclaration d'intention. Mais, il y a un problème pour 280 postes de travail. Les négociations devront préciser quand ces suppressions interviendront et de quelle manière", précise la porte-parole.

"Aussi bien les sites de Namur et d'Anvers seront touchés. On saura un peu plus tard comment concrètement", ajoute M. De Smedt. A la mi-octobre, 1.677 personnes travaillaient pour Alcatel-Lucent dont 1.555 à Anvers et 122 à Namur.