Genk perd des points face à Louvain

Le Racing Genk et OH Louvain ont partagé l'enjeu 1-1, dimanche en clôture de la 17e journée du championnat de Belgique de football. En début de soirée, le FC Bruges avait battu Charleroi 1-0.

Les hommes de Mario Been n'ont pas réussi à conserver le mince avantage que leur avait procuré le but d'ouverture de Glynor Piet à la 22e minute. Un penalty transformé par Ibou dans les arrêts de jeu permettait aux Louvanistes d'arracher in extremis le nul.

Genk avait pris les commandes du match en première mi-temps. La première véritable occasion de Vossen donna des idées à Piet quatre minutes plus tard, l'attaquant néerlandais utilisant avec succès un assist de Buffel (22e).
Après la pause, OHL inversa la vapeur. Pouga alerta à trois reprises la défense limbourgeoise avant que les Louvanistes ne soient récompensés de leurs efforts dans les arrêts de jeu pour une faute de Koulibaly sur Pouga. Ibou (photo) ne manqua pas l'occasion (90e+4).
Si ces deux points concédés à domicile par Genk ne changent pas grand-chose au classement puisque les Limbourgeois restent 4èmes (avec 29 points), une unité devant le Club Bruges et Courtrai, ils sont par contre désormais relégués à huit points du leader Anderlecht, vainqueur 1-4 au Beerschot samedi. OH Louvain est 8ème avec 25 points.

Bruges bat Charleroi sans convaincre

Charleroi se retrouvait réduit à 10 contre 11 après 40 minutes. Giuseppe Rossini était en effet renvoyé au vestiaire pour un coup au visage de Carl Hoefkens.

Bjorn Vleminckx (photo) a inscrit l'unique but de la rencontre en trompant Parfait Mandanda d'une frappe lourde à la 53e minute.
Quelques minutes plus tard, l'arbitre accordait un penalty aux Brugeois pour une faute d'Abraham Kumedor sur Vadis Odjidja dans le rectangle. Monté au jeu quelques minutes plus tôt, Carlos Bacca se chargeait de tirer le penalty, que le gardien carolo arrêtait.
Vadis Odjijda était exclu après avoir reçu un second carton jaune à la 79e. Le match se terminait donc à 10 contre 10 sur une victoire brugeoise, la 2e de suite en championnat pour les troupes de Juan Carlos Garrido.