250.000 contrôles d’alcoolémie annoncés

Pendant la campagne BOB de cette fin d’année - visant à décourager la consommation d’alcool et de drogues avant de prendre le volant -, les autorités mèneront 50.000 tests de l’haleine de plus que l’an dernier. Pour effectuer un total de 250.000 tests sur tout le réseau routier. Les contrôles auront lieu plus longtemps que d’habitude en janvier, la campagne de cet hiver voulant tenir compte du fait que ce premier mois de l’année est riche en réceptions bien arrosées. L’information est rapportée par les quotidiens Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

En décembre et janvier derniers, la police fédérale de la route s’était mis comme but quelque 200.000 contrôles d’alcoolémie autour des fêtes de fin d’année. Cette fois, elle veut encore augmenter ses contrôles, avec un total de 250.000 tests sur l’ensemble du réseau routier.

Alors que la campagne BOB a déjà débuté dans les médias, les contrôles sur les routes commenceront un peu plus tard que l’an dernier.

« Nous entamerons les contrôles systématiques le 14 décembre, afin de pouvoir les poursuivre plus longtemps, jusqu’au 24 janvier », explique Sofie Van Damme de l’Institut belge pour la sécurité routière. « Le point fort se situera cette fois en janvier, parce que c’est un mois où ont lieu de nombreuses réceptions de Nouvel An. La tentation y est donc grande de boire un petit verre de trop ».

Inspirée de l’initiative traditionnelle des Responsible Young Drivers, la campagne conseille toujours de choisir un volontaire, avant une fête, soirée ou réception, qui accepte de ne pas boire d’alcool pour rester sobre et pouvoir ensuite reconduire en toute sécurité des proches, amis ou collègues à la maison. Ce volontaire est surnommé Bob (ou Bobette, si c’est une femme).

Cet hiver, la campagne a pour slogan « Trois bisous supplémentaires pour Bob ».