Contrôles: "davantage viser les 40-55 ans"

La police locale veut mener davantage de contrôles d’alcoolémie ciblés durant la période des fêtes de fin d’année. Elle désire ainsi voir plus de personnes âgées de 40 à 55 ans passer l’éthylotest. "Nous devons déplacer le centre d’attention des discothèques vers les restaurants".

Hier, les autorités avaient indiqué que quelque 250.000 conducteurs allaient être contrôlés durant la période des fêtes de fin d’année. Celle-ci débute mi-décembre et se déroulera jusque fin janvier avec pour but de décourager les personnes à conduire sous l’influence de l’alcool.

"Si seuls les chiffres comptent, nous devrions alors uniquement nous positionner près des discothèques. Durant une nuit, on pourrait ainsi faire souffler 1.500 conducteurs", indique Rudi Wagelmans, de la Commission de la police locale. "Le hic c’est que nous passons ainsi à côté des 40-50 ans, alors qu’ils forment le groupe à risque le plus problématique", ajoute-t-il.

Selon des statistiques récentes, ce groupe semble avoir moins de problème à conduire avec un verre dans le nez. "C’est pourquoi nous devons déplacer notre centre d’attention: ne plus contrôler uniquement les discothèques, mais également se positionner près des restaurants", a-t-il encore précisé.