Diversité: la Flandre n’atteint pas ses quotas

Les autorités flamandes n’emploient toujours pas suffisamment de personnes d’origine étrangère et de travailleurs handicapés au sein de leurs services. C’est ce que rapporte le SERV, l’organisme consultatif des partenaires sociaux. Il a dans ce cadre demandé que des mesures concrètes soient prises pour remédier à cette situation.

Fin 2011, les autorités flamandes comptaient 2,8% de personnes d’origine étrangère parmi leurs employés, à peine 0,1% de plus que l’année précédente. Pourtant, leur objectif annoncé était d’atteindre 4% d’employeurs d’origine étrangère d’ici 2015. Selon le SERV, cet objectif sera impossible à atteindre.

Les autorités flamandes font encore moins bien lorsqu'il s’agit d’employer des personnes avec un handicap. L’année dernière, elles n’étaient que 1,2%, très loin donc des 3% requis.

Le SERV a dans ce cadre demandé aux ministres flamands de réagir et de prendre des mesures concrètes pour remédier à la situation. Il a parallèlement dénoncé le manque d’engagement des autorités.