"Le casier judiciaire central pas fiable"

Le Casier judiciaire central, la banque de données reprenant l'ensemble des condamnations en Belgique, n'est pas fiable. Révélé par le quotidien De Tijd, ce problème a été reconnu par la ministre de la Justice Annemie Turtelboom.

Selon les informations du quotidien, toutes les condamnations ne sont pas enregistrées dans le casier judiciaire central, tandis que certaines données peuvent être erronées, le nom par exemple, lors de l'introduction de certaines condamnations.

Le juge d'instruction anversois Karel Van Cauwenberghe, également président de l'association des juges d'instruction, confirme que certains suspects sont répertoriés comme détenteur d'un casier judiciaire vierge alors qu'ils ont bien été condamnés et même emprisonnés. Il est aussi parfois confronté à des noms mal enregistrés.

Selon le porte-parole du parquet d'Anvers Paul Van Tigchelt, l'introduction des données peut aussi parfois prendre beaucoup temps.

"Les données sont encore introduites manuellement dans la banque de données", explique la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (photo). "D'abord dans les registres communaux, avant d'être retapées dans le Casier judiciaire central. C'est comme ça que des fautes surviennent."

La ministre souhaite régler ce problème durant cette législature. D'ici 2014, il devrait selon elle être résolu grâce à la nouvelle banque de données "JustX", un registre totalement automatisé.