Maurice Lippens inculpé à son tour

Maurice Lippens et l'ancien CEO Herman Verwilst ont également été inculpés dans le volet pénal de l'affaire Fortis, à l'instar des autres anciens responsables de Fortis Jean-Paul Votron, Filip Dierckx et Gilbert Mittler.

Les inculpations concerneraient trois motifs: manipulation de cours, escroquerie et faux en écriture.

Maurice Lippens se déclare, dans un communiqué à l'agence Belga, "tout à fait serein devant cette inculpation" et souligne que celle-ci lui permettra, "en temps opportun, de remettre dans leur juste contexte les déclarations récentes dans la presse qui avaient été sorties de leur contexte".

Plus tôt dans la journée, l'ancien directeur financier du groupe de bancassurance Fortis, Gilbert Mittler, avait été également inculpé. "Je vais enfin avoir accès au dossier, savoir ce qu'on me reproche précisément et pouvoir me défendre", réagit Gilbert Mittler sur le site de l’Echo.
Ces inculpations sont la conséquence d'une enquête ouverte en 2008 par le parquet de Bruxelles au sujet d'éventuelles malversations commises par les cadres de Fortis. Le juge Burm a été saisi du dossier. Il a récemment transmis au parquet les résultats de son enquête portant sur la communication du groupe avant, pendant et après l'offre publique d'achat lancée en 2007 avec RBS et Santander sur ABN Amro.