"L’atmosphère est bonne à l’Elysette"

Le gouvernement flamand au grand complet s’est rendu à Namur ce vendredi pour une réunion de concertation avec les ministres francophones de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Sur la table de ce super-conseil des ministres, il y avaient 9 dossiers sur lesquels les gouvernements devaient se mettre d’accord. Certains sont assez délicats, comme celui du Jardin botanique national de Belgique, situé à Meise (Brabant flamand). Les Communautés ont aussi approuvé un accord de coopération culturelle.

Les ministres flamands et francophones ont insisté sur le "moment historique" que constituait cette réunion à l’Elysette, la résidence de travail du ministre-président wallon Rudy Demotte. "Cela fait des dizaines d'années que les acteurs culturels rêvent d'avoir un tel accord", a souligné la ministre francophone de la Culture, Fadila Laanan. "Dans la pratique, il y a déjà beaucoup de collaborations, en particulier à Bruxelles, mais cela n'a jamais été finalisé", a fait remarquer pour sa part son homologue flamande, Joke Schauvliege.

L'accord approuvé ce vendredi est un accord-cadre qui pourra ensuite être complété par des propositions concrètes de mise en oeuvre. Le texte prévoit d'accentuer les échanges d'informations et d'expériences entre les deux Communautés, de mettre en place une commission mixte qui sera chargée de l'application de l'accord, de renforcer les échanges administratifs et d'améliorer la collaboration entre les parties dans leur position à l'égard du pouvoir fédéral et de la sphère internationale.

L'accord repose sur l'idée d'un échange entre les Communautés française et flamande. La pomme de discorde qui a longtemps paralysé les discussions, à savoir la possibilité pour l'entité francophone de financer des activités culturelles dans la périphérie bruxelloise, a été mise sur le côté.

"Nous sommes dans une relation à la culture qui va au-delà de ces polémiques", a affirmé le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte. "Nous allons coopérer mais nous ne touchons pas au principe de territorialité. Ce n'est absolument pas l'intention", a précisé Joke Schauvliege.

Jardin botanique de Meise

Et autre dossier « chaud » à régler était celui du Jardin botanique national de Belgique, situé à Meise en Brabant flamand.

Le Jardin botanique faisait autrefois partie des compétences fédérales, mais est passé à la Région flamande depuis la réforme d’Etat de 2001. Ce devait néanmoins être le cas, mais des disputes à propos de la langue parlée par le personnel n’ont jamais permis la passation de compétences, et des investissements absolument nécessaires - notamment pour les bâtiments - n’ont pas encore été effectués.

Le problème devrait maintenant être réglé. « Le Jardin botanique deviendra flamand, mais avec des garanties pour le personnel francophone, afin qu’il puisse y poursuivre son travail scientifique », précisait le ministre-président Rudy Demotte.

BELGA