Un tapis blanc mais pas de chaos sur les routes

La zone de neige qui s’est abattue sur la Belgique pendant la nuit de jeudi à vendredi continue sa course d’ouest en est, en direction de l’Allemagne. Les embouteillages ont été moins fournis que prévu à l’heure de pointe matinale, mais la situation reste critique sur les voies secondaires. La circulation des transports en commun est plus problématique, alors qu’à l’aéroport de Zaventem des vols ont été annulés.

Ceux qui ont dû prendre la route très tôt ce vendredi matin auront remarqué que les chutes de neige ont commencé environ 2 heures plus tard qu’escompté, soit peu avant 6h00. Mais elles ont alors été intenses, notamment en Flandres occidentale et orientale. Les vents atteignant jusqu’à 60 km/heure, le tapis blanc s’est rapidement épaissi.

Sur les autoroutes, l’heure de pointe matinale s’est cependant déroulée étonnement bien. Le grand chaos qui avait été escompté n’a pas eu lieu. Sur les routes secondaires, les embouteillages étaient par contre plus fournis et les bus et trams ont éprouvé des (grandes) difficultés à circuler, en de nombreux endroits.

Les services d’épandage ont été actifs aux premières heures matinales : quelque 828 tonnes de sel ont été répandues en Flandre. « A l’heure actuelle, il y a suffisamment de sel sur les routes. Mais en raison de la pluie et de la neige qui fond, le sel pourrait être chassé. Il y a donc un risque de gel. Les services d’épandage restent disponibles pour reprendre la route, si nécessaire », précisait ce jeudi matin l’Agence flamande des routes et de la circulation.

L’Agence dispose de ses propres stations météorologiques et travaille en étroite collaboration avec l’Institut royal de Météorologie (IRM) et Meteowing. En fonction des informations reçues, l’Agence décide d’envoyer ou non sur les routes ses camions d’épandage et de nettoyage.

En Wallonie, certaines routes sont interdites depuis 6h00 du matin aux camions de plus de 13 mètres de long. L’interdiction est d’application dans les provinces de Namur et Luxembourg, sur l’E411 entre Achène et Massul. La frontière entre la Belgique et le Luxembourg a aussi été temporairement fermée, pour éviter que les services d’épandage ne soient gênés par les voitures.

Problèmes pour les bus et certains vols

La neige a ralenti la circulation des bus en certains endroits. Jusqu’à 30 minutes de retard ont été signalés, et dans les Ardennes flamandes certaines lignes sont à l’arrêt ce vendredi. Davantage de détails pour la Flandre et Bruxelles figurent sur le site www.delijn.be

Peu de problèmes de circulation des trains ont par contre été signalés à la SNCB.

A l’aéroport international de Zaventem (photo d'archives), la neige a néanmoins occasionné des retards et des annulations. Seuls 12 avions peuvent atterrir ou décoller par heure, contre 40 en temps normal. Rien que la compagnie aérienne Brussels Airlines avait déjà annulé 30 vols pour ce vendredi. Si vous devez vous rendre à Brussels Airport, il vous est conseillé de consulter d’abord le site internet de l’aéroport : www.brusselsairport.be.